Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
home iconActualités
line break icon

Syrie : l’armée turque regarde Kobane tomber sans intervenir

Crown/Cpl Ross Fernie RLC

Sylvain Dorient - Publié le 06/10/14

Alors que les défenseurs Kurdes de Kobanes se trouvent dans une situation de plus en plus critique face aux forces de l’État Islamique, l’armée turque assiste au combat sans intervenir.

La ville de Kobane (région d’Alep), à la frontière de la Syrie et de Turquie reste encore à ce jour tenue par des défenseurs Kurdes du PKK (le parti des travailleurs kurdes) dont la situation semble désespérée. La ville de Kobane possède en effet une importance stratégique aux yeux des djihadistes : point de passage pour la Turquie, elle permettrait aussi de relier le sanctuaire de Raqqa aux territoires acquis par le mouvement djihadiste à l’ouest. Au yeux des Kurdes, la ville a aussi une importance de premier plan puisqu’il s’agit de la première à s’être déclarée indépendante du pouvoir central syrien en 2012.

De l’autre côté de la frontière, des Kurdes se massent pour venir en aide à leurs compatriotes qui se battent dans la ville. Les militaires turcs les empêchent de passer, employant notamment des gaz lacrymogènes pour faire fuir la foule qui se presse. Faute de pouvoir apporter un soutien plus concret, la foule crie des encouragements et filme les combats. Dans les deux camps, la guerre des images se joue aussi sur les réseaux sociaux, les kurdes insistent sur la présence de femmes parmi les combattants. L’une d’entre elles a d’ailleurs commis un attentat suicide, elle aurait détruit un tank de l’État Islamique selon l’YPJ (Prononcez Yuh-Pah-Juh, milice de protection des femmes).

Où est le soutien aérien ?
Aucun avion occidental ne serait venu soutenir les défenseurs kurdes confrontés aux armes lourdes de l’EI : artillerie et tanks. L’armée turque, déployée à portée de vue de la ville reste l’arme au pied. Pour la Turquie, l’EI et le PKK sont officiellement des organisations terroristes. Dans les faits, la Turquie s’est montrée par le passé au moins accommodante avec l’EI, et demeure par contre très hostile à l’égard du PKK, groupe indépendantiste. Le leader kurde Abdullah Öcalan a d’ores et déjà averti depuis sa prison qu’un « massacre à Kobane marquerait la fin de toutes négociations de paix entre le PKK et l’état Turc ». Cette déclaration illustre l’avis partagé par de nombreux Kurdes selon lequel l’EI aurait été favorisé par Ankara pour se débarrasser d’eux.

Si la Turquie peut faire mine que ce conflit ne la concerne pas, on comprend moins en revanche le manque de réaction de l’USAF, dont les frappes aériennes ont déjà par le passé empêché la prise de villes irakiennes confrontées aux assaillants de l’EI. 

Tags:
État islamiqueSyrie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
2
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
3
La rédaction d'Aleteia
Il y avait-il un saint à bord du Titanic ?
4
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
5
WEB2-CHURCH-SAINTJOSEPHDESNATIONS-WEB2-CHURCH-SAINT-JOSEPH-DES-NATIONS-Eleonorede-Vulpillieres.jpg
Eléonore de Vulpillières
Paris : le tabernacle de Saint-Joseph des Nations forcé par des m...
6
Marzena Devoud
Les six choses (importantes) à savoir sur les funérailles du prin...
7
POmpier Notre Dame de Paris
Timothée Dhellemmes
« D’en haut, on entend les chants » : des pompiers raconten...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement