Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 25 juillet |
Saint Jacques le Majeur
home iconAu quotidien
line break icon

Entre Liberia et Texas, Ebola poursuit sa dangereuse expansion

La rédaction d'Aleteia - Publié le 03/10/14

Tandis que le virus s’est étendu à tous les territoires du Libéria, le Texas est toujours placé sous surveillance.

Le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé, arrêté au 28 septembre, fait état de 3 338 mort en Afrique de l’Ouest, pour un total de 7 178 cas enregistrés dans les cinq pays affectés : le Liberia, la Sierra Leone, la Guinée, le Nigeria et le Sénégal. La ravageuse progression du virus terrifie les populations, tandis qu’un Libérien contaminé est toujours hospitalisé à Dallas au Texas.

Un caméraman américain infecté
Ashoka Mukpo, un Américain de 33 ans et caméraman freelance pour NBC News, a été contaminé au Libéria, d’après les tests réalisés jeudi par Médecins sans frontières. D’après NBC, celui-ci sera prochainement rapatrié. Ashoka Mukpo est le quatrième Américain contaminé au Libéria.
Cette information fait écho à l’annonce, la veille, du premier cas déclaré sur le sol américain. Thomas Eric Duncan, un Libérien en visite auprès de sa famille à Dallas aux Etats-Unis, est hospitalisé depuis le 30 septembre, après une erreur de diagnostic commise cinq jours plus tôt. Il se trouve toujours dans un état grave, et toutes les personnes susceptibles d’avoir été en contact avec lui avant sa prise en charge médicale ont été placées sous surveillance.

Face à l’inquiétude accrue des américains, le directeur des Centres de contrôle et de prévention des maladies, Tom Frieden, a rappelé que si « Ebola peut faire peur, il existe un monde de différence entre les Etats-Unis et les régions d’Afrique où Ebola se propage » (Le Monde).

Aucun territoire épargné au Libéria
Le pays dans lequel ont été contaminés les deux hommes vient d’annoncer que ses 15 provinces étaient désormais touchées par l’épidémie. L’OMS dénonce une sous-estimation de l’ampleur du phénomène dans le pays et un manque d’équipement, tandis que Médecins sans frontières réclame le renfort d’équipes médicales, plutôt que des fonds.

De son côté, la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf a tempéré les prévisions alarmistes de l’OMS, lors d’un entretien accordé à France 24. La lauréate du prix Nobel pour la paix 2011 ainsi affirmé qu’une « légère baisse du nombre de personnes qui se rendent dans des centres de traitement » avait été constatée, précisant qu’elle ne croyait pas aux prévisions de l’OMS selon lesquelles, à terme, 20 000 seront contaminées en Afrique de l’Ouest. Si cette dernière déplore de graves répercussions sur l’économie libérienne, elle est néanmoins certaine que grâce aux ressources naturelles du pays, les Libériens « se relèveront », lorsqu’Ebola sera éradiqué.

Des essais cliniques en 2015
L’OMS a annoncé vendredi dernier la disponibilité de plusieurs milliers de doses d’un vaccin expérimental début 2015. Il s’agit du vaccin « cAd3-ZEBOV », développé par la firme britannique GlaxoSmithKline en collaboration avec les Instituts de la santé (NIH) américains. Il contient un adénovirus dérivé du chimpanzé en guise de vecteur, sur lequel a été inséré un gène du virus Ebola (Le Monde).
Un second vaccin est pris en considération par les experts de l’OMS pour des essais cliniques, le « rVSV-ZEBOV », développé par l’Agence de santé publique du Canada à Winnipeg et dont la licence de commercialisation est détenue par une compagnie américaine, NewLink Genetics. Il contient le virus atténué d’une maladie du bétail sur lequel a été greffé un gène du virus Ebola. Le Canada en a offert 800 ampoules -qui équivalent à presque 2000 doses – à l’OMS.

ST

Tags:
maladie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en oeuvre du pass sanitaire dans les lieux de cu...
3
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
4
PASS SANITAIRE
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : une jauge de 50 personnes fixée dans les églises...
5
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
6
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
7
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement