Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 janvier |
Saint Alphonse de Tolède
home iconActualités
line break icon

Israël : Un club gay crée le scandale avec une soirée "Etat Islamique"

Facebook DR

Sylvain Dorient - Publié le 24/09/14

Deux hommes simulant une scène d’exécution, telles que celles filmées par l’État Islamique : la campagne de publicité d’un club israélien scandalise les internautes.

Dreck, un promoteur d’événements destinés à une clientèle homosexuelle, n’a rien trouvé de mieux pour faire parler d’une soirée qu’il organisait à Tel Aviv que de réaliser des affiches inspirées des atroces décapitations filmées par l’État Islamique. Deux hommes, l’un drapé de noir, l’autre en orange, prennent la pose sur fond de désert, dans la posture des scènes tristement célèbres. Yediot Aharonot l’un des organisateurs précise : « Aucune musique inspirée de l'imagerie ou du propos de l'État islamique n'a été diffusée ». En somme, il s’agissait « juste » d’une affiche supposée être aguichante pour une soirée gay… 

Mais qu'est-ce qui a bien pu passer par la tête des organisateurs de cette soirée, quand ils ont décidé de parodier les terroristes de l’État Islamique ? S’ils souhaitaient faire le « buzz », c’est réussi : l’initiative a provoqué un véritable tollé qui dépasse les frontières d’Israël. Les commentaires sont particulièrement virulents, d'autant plus qu'une des victimes des décapitations de Daesh était de nationalité israélienne. Drek, l’entreprise responsable de ces images, tente de se justifier en invocant une « parodie » : « Nous refusons de participer à cette peur », explique l’un des organisateurs…

En somme, ce serait de l’humour salvateur, destiné à tourner en ridicule l’ÉI pour faire échec à sa politique de terreur. Des milliers de personnes étant mortes dans des conditions atroces,  il faut un curieux état d’esprit pour trouver amusant de mimer leurs exécutions. L’idée que des proches des victimes puissent voir ces affiches a-t-elle effleuré les cerveaux qui ont pondu cette affiche ?

« Je conçois deux choses d’infini au monde, disait Einstein, la bêtise humaine et l’Univers ; quant à ce dernier je n’en suis pas tout à fait sûr ». Devant le choc provoqué par ces affiches, l’on se prend à espérer qu’il s’agisse seulement d’une bêtise stratosphérique, et non d’un calcul : provoquer pour faire le buzz… 

Tags:
eeilÉtat islamiqueisrael
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Farah Shaheen-ACN
Agnès Pinard Legry
Pakistan : Farah, chrétienne de 12 ans, enlevée, violée et réduit...
2
Cerith Gardiner
Mariée pendant la pandémie, elle choisit ses grands-mères comme d...
3
Domitille Farret d'Astiès
Le dernier compagnon de Padre Pio est décédé
4
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : le texte qui arrive au Sénat a bien changé
5
web2-mgr-chauvet-afp-000_1hh3qc.jpg
Caroline Becker
Mgr Chauvet : "Face au drame de Notre-Dame, le Seigneur m'apprend...
6
I.Media
10 ans après son ralliement à l'Église catholique, un ancien évêq...
7
Domitille Farret d'Astiès
Sans-abri, "Neneuil" a eu une fin de vie royale
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement