Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 juillet |
Saint Ignace de Loyola
home iconActualités
line break icon

Rome : des tombes et chapelles en vente sur le Net pour renflouer les caisses

Guillaume Speurt / Flickr CC

Solène Tadié - Publié le 23/09/14

La capitale espère tirer pas moins de 3,7 millions d’euros de cette vente aux enchères insolite.

La mairie de Rome et le prestataire municipal Ama Spa ont trouvé un moyen curieux mais efficace de faire face aux temps de crise économique : la mise en vente via Internet des tombes et chapelles funéraires en rétrocession ou laissées à l’abandon.
L’annonce publiée sur le site de la municipalité se présente comme un quelconque avis de vente. Elle propose au total 56 concessions funéraires (chapelles, édicules, tombes monumentales ou caveautins) répartis dans quatre beaux et grands cimetières de la commune, pour une durée de concession de 75 ans. Les acheteurs potentiels peuvent cliquer sur le cimetière de leur choix et accéder à la fiche technique des différents lots.

En tête de liste, figure le cimetière Verano situé dans le quartier de San Lorenzo, dont 31 concessions sont revenues à la commune. C’est là que se trouve l’ouvrage phare de la vente, proposée à un prix de départ de 650.000 euros. Il s’agit d’une chapelle monumentale de style « Liberty » (Art Nouveau pour les amateurs français), datant de 1920, dotée d’une crypte et pouvant accueillir jusqu’à une centaine de dépouilles. C’est ce même cimetière qui recèle les cinq autres lots les plus précieux des enchères, sa position géographique centrale jouant également grandement en sa faveur.

Vingt concessions sont également à vendre au cimetière Flaminio en périphérie nord de la ville, 4 au Laurentino – situé dans la partie sud et une au Castel di Guido, dans la périphérie ouest, proche de la mer. La capitale espère ainsi dépasser le seuil des 3,7 millions d’euros pour cette vente aux enchères, à laquelle tous les résidents de la ville pourront s’inscrire, jusqu’au 15 octobre prochain. La responsable municipale de la division de l’environnement et de la gestion des déchets, Estella Marino, a fait savoir que les fonds récoltés serviraient à l’entretien des espaces verts et des cimetières de la ville, rapporte le Corriere della Sera.

L’initiative n’est toutefois pas une nouveauté. En 2010, le Campidoglio avait déjà mis aux enchères 34 concessions sur Internet, prenant exemple sur eBay. Une entreprise dont le succès avait alors dépassé toute espérance, rapportant à la commune 5,6 millions d’euros, lorsque cette dernière n’en attendait pas plus de 2 millions.

Tags:
rome
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
2
ELDERLY MAN
Philip Kosloski
Ce psaume qui souligne avec justesse la beauté de la vieillesse
3
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
4
MARIAGE
Timothée Dhellemmes
Pass sanitaire : quelles sont les règles pour les mariages ?
5
Martin Steffens
Martin Steffens : « Le pass sanitaire est une défaite de la moral...
6
SCROVEGNI
Agnès Pinard Legry
Les splendides fresques de Giotto désormais au patrimoine mondial...
7
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement