Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 03 mars |
Saint Guénolé
home iconÉglise
line break icon

Bienheureuse Mère Teresa (1910-1997), marathonienne de la charité

jespro.org

Jacques Gauthier - Le blogue de Jacques Gauthier - Publié le 21/09/14




Mère Teresa ne perd pas son temps dans les réunions et les collectes de fonds, elle va là où les gens souffrent. Où il y a de la misère, il y a Jésus le Crucifié et appel à le suivre sur la Croix. Elle le retrouve dans la détresse des pauvres. Pour elle et pour ses sœurs, il n’y a pas d’équivoque, c’est Jésus qui, en elles, recueille les mourants à Calcutta, soulage les personnes seules à New York, aide les victimes du tremblement de terre au Guatemala, traverse les lignes de feu à Beyrouth, etc.
Quand des journalistes demandent ce qu’elle vient faire dans tel pays, elle répond inlassablement : « Je suis venue voir. » Et pour bien voir, il faut prier, là réside son secret. Chez elle, action et contemplation s’épousent dans la même complicité. Elle est à la fois la Marthe et la Marie de l’Évangile. Tout est unifié dans le même amour. Prier, c’est aimer Jésus et se laisser aimer par lui.

La sainteté pour tous
Mère Teresa reçoit plusieurs prix internationaux, dont le prix Nobel de la paix en 1979, qu’elle accepte au nom des pauvres. Jean-Paul II, lors de son voyage en Inde en 1986, lui rend longuement visite à la « Maison des mourants ». Malgré des problèmes de santé, elle est réélue Supérieure générale de l’Ordre en 1990. Elle sera hospitalisée plusieurs fois et vivra une grande nuit de la foi, qui fut d’ailleurs présente une grande partie de sa vie. Ce symbole vivant de miséricorde meurt à Calcutta à l’âge de 87 ans, le 5 septembre 1997. Jacques Chirac résumera bien la réaction générale : « Ce soir, il y a dans le monde moins d’amour, moins de compassion, moins de lumière. »
« La Mère » avait commencé sa mission à Calcutta un an après la mort de Gandhi. L’Inde aura donné au monde deux armes plus puissantes que les guerres : le mahatma Gandhi et mère Teresa. Deux êtres fragiles, reconnus saints par tous, qui soulevèrent le monde grâce au levier de la paix.
Mère Teresa laisse derrière elle 4 000 sœurs et 550 frères, répartis dans 517 missions de 120 pays. Dans chaque chapelle sont écrits ces mots de Jésus : « J’ai soif. » Elle confie dans son Testament spirituel : « Pour moi, il est très clair que tout chez les Missionnaires de la Charité vise uniquement à étancher la Soif de Jésus. Ses paroles, écrites sur le mur de toute chapelle des Missionnaires de la Charité ne sont pas passées, mais vivantes, ici et maintenant, dites pour vous. Le croyez-vous? Si oui, vous entendrez et vous sentirez sa présence. »
Celle qui affirmait que la sainteté n’était pas un luxe destiné à une élite mais un devoir simple pour chacun, a été béatifiée à Rome le 19 octobre 2003 devant 300 000 personnes. Mon épouse et moi étions présents sur la Place Saint-Pierre; jamais je n’oublierai la joie et le recueillement de cette assemblée de toutes les nations, langues, races et religions. L’Église célèbre sa mémoire chaque 5 septembre.

Pour aller plus loin, J’ai soif. De la petite Thérèse à Mère Teresa.

Du blogue de Jacques Gauthier

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
Mère Teresa
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
2
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
3
Anne Bernet
Les 110 innocents des Lucs-sur-Boulogne, le plus horrible massacr...
4
La rédaction d'Aleteia
Attention, ces saints vont prendre vie sous vos yeux !
5
LIBBY OSGOOD
Sandra Ferrer
Libby, la scientifique de haut-vol de la NASA devenue religieuse
6
cathédrale de Nice
Bérengère Dommaigné
Soulagement à Nice et Dunkerque, les messes sont autorisées
7
Rachel Molinatti
TikTok : le calcul « hallucinant » du père Matthieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement