Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 01 décembre |
Saint Eloi
home iconAu quotidien
line break icon

Maladie d’Alzheimer et trisomie 21 : « des liens étroits » à explorer

Fondation Jérôme Lejeune

Fondation Jérôme Lejeune - Publié le 19/09/14

A l’approche de la Journée Mondiale de la maladie d’Alzheimer, dimanche 21 septembre, la Fondation Jérôme Lejeune souligne les traits d'union entre les deux pathologies décelés par les chercheurs.

Dans la perspective de la Journée Mondiale de la maladie d’Alzheimer, dimanche 21 septembre,  les Journées Cliniques Internationales Jérôme Lejeune (18 et 19 septembre) consacrent deux interventions à cette thématique *.

Des projets de recherche sur Alzheimer et trisomie 21
Grâce aux progrès thérapeutiques, les personnes trisomiques bénéficient d’une nette augmentation de leur espérance de vie. Or cet allongement de l’espérance de vie conduit à observer des pathologies liées au vieillissement et notamment la maladie d’Alzheimer.
Dans ce contexte, pour comprendre les liens étroits existants entre ces deux pathologies, la Fondation Jérôme Lejeune contribue à développer le travail des chercheurs sur le lien entre la trisomie 21 et les processus d’accélération du vieillissement cérébral et notamment la maladie d’Alzheimer. Ainsi elle a lancé en 2014 plusieurs appels à projets pour comprendre les liens étroits entre ces deux pathologies.
Pour sa part l’Institut Jérôme Lejeune finalise en ce moment, avec sa consultation, un projet de recherche clinique, sur le vieillissement des personnes trisomiques et en particulier sur l’association entre la trisomie et la maladie d’Alzheimer.

Une synergie au bénéfice de nombreux patients
 Les scientifiques se sont aperçus que les personnes trisomiques pouvaient développer précocement la maladie d’Alzheimer. Le gène à l’origine des plaques amyloïdes est le « gène APP », gène qui se trouve sur le chromosome 21. Une surexpression de ce gène conduit à une augmentation des plaques amyloïdes, lésions spécifiques de la maladie d’Alzheimer.
 L’étude de ces mécanismes chez les patients trisomiques 21 peut contribuer à faire progresser la recherche sur la maladie d’Alzheimer. Inversement, la recherche sur la maladie d’Alzheimer peut bénéficier aux personnes trisomiques 21 vieillissantes. Les perspectives pour la santé de tous sont majeures.

*Tout le programme des Journées Cliniques Internationales Jérôme Lejeune : ici.

Communiqué de la Fondation Lejeune. 


Tags:
AlzheimerTrisomie 21
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
WEB2-JEAN CASTEX-AFP-000_8VX2FV.jpg
Xavier Patier
Messe à 30 personnes : le mépris, ça suffit !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement