Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La Salette, sur les pas de Maximin et Mélanie

Osmose
Partager

Ce 19 septembre marque le 168° anniversaire de l’apparition de Notre Dame à deux petits bergers des Alpes. Le bel album réalisé par les Sœurs de Notre-Dame de la Salette est une invitation au pèlerinage.

Quelque peu éclipsée par les apparitions de Lourdes survenues douze ans plus tard, l’unique apparition de Notre Dame à Mélanie et Maximin, à La Salette, le 19 septembre 1846, présente de nombreuses analogies avec celles dont devait bénéficier Bernadette Soubirous en 1858 : le cadre austère de la haute montagne, la personnalité des voyants, de jeunes enfants, des paysans parmi les plus pauvres – leurs familles côtoient la misère-,  les circonstances tout à fait inattendues de leur rencontre avec « la belle Dame » qui leur parle avec douceur, ne dédaignant pas les mots de leur patois, le douloureux et pressant message qu’elle leur délivre à l’intention de l’humanité pécheresse : confiance, prière, pénitence. Autant d’éléments que l’on retrouvera soixante-dix ans plus tard dans les apparitions de Fatima (1917). Ajoutons l’insistance avec laquelle la Vierge de la Salette mentionne le respect du repos dominical pour honorer le jour du Seigneur – comme y exhorte aussi, non loin de là, le curé d’Ars, à la même époque : un demi-siècle après la Révolution, la France en portait encore les stigmates. Inutile de souligner la nouvelle actualité de ce message dans la France du XXIe siècle qui  voudrait sacrifier le dimanche aux mirages de la déesse économie.

Mais si Lourdes ou Fatima ont une renommée et un rayonnement national et international nettement supérieurs à ceux de La Salette,  le cadre du sanctuaire alpin, à 1800 mètres d’altitude, est incomparable. C’est le premier mérite de ce petit album, presqu’un format « de poche », de nous le faire goûter avec des photos admirables, prises en toutes saisons, choisies dans le riche patrimoine historique de la basilique de Notre-Dame de La Salette. L’autre mérite est d’ajouter à la séduction des yeux la nourriture spirituelle, en délivrant en peu de mots l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur la merveilleuse histoire de Maximin et Mélanie,  ainsi que sur le message que la Mère de Dieu les charge de transmettre « à tout mon peuple ». Un beau petit livre avec lequel parents et grands-parents captiveront jusqu’aux jeunes enfants.

Viens voir là ! Message de Notre Dame lors de son apparition à La Salette, récit et photographies par Sœur Sophie Richer, préface de Mgr Guy de Kérimel, évêque de Grenoble-Vienne, éditions Osmose, 15€
http://www.osmose-boutique.com/boutique/viens-voir-la/
 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]