Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 28 mars |
Saint Gontran
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Ukraine : le Boeing de la Malaysia a bien été abattu

Ukraine : 2464172 Ukraine – 07/17/2014 The crash site of the Malaysian Boeing 777 outside Shakhtyorsk, Donetsk Region – Malaysian airline – fr

© Mikhail Voskresenskiy/RIA Novosti / AFP

Ukraine, Torez : 2464174 Ukraine, Torez. 07/17/2014 The crash site of the Malaysian Boeing 777 outside Shakhtyorsk, Donetsk Region. Mikhail Voskresenskiy/RIA Novosti

Philippe Oswald - publié le 09/09/14

Le premier rapport officiel sur le crash du vol MH17 confirme qu’il s'est disloqué en vol, touché par de nombreux projectiles.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Ce n’est pas une surprise mais une accablante confirmation : la destruction du Boeing 777 de la Malaysia Airlines le 17 juillet à l’est de l’Ukraine est bien due à un ou plusieurs tirs : «un grand nombre de projectiles à haute vitesse» ont frappé l’appareil, révèle un premier rapport sur cette tragédie. Il s’agit d’un rapport préliminaire du bureau d’enquêtes néerlandais publié ce mardi dont l’objet est de dire les causes du crash mais non de désigner des coupables. On se souvient que Washington et Kiev avaient accusé les séparatistes pro-russes quelques heures après le crash, les services secrets ukrainiens publiant une conversation entre deux chefs rebelles qui évoquaient une erreur de tir de missile.

L’appareil s’est disloqué à haute altitude alors qu’il survolait le village de Grabove situé dans une zone contrôlée par les séparatistes (pro-russes) ukrainiens. Les enquêteurs ont pu constater de multiples trous dans carlingue, en particulier à l’emplacement du cockpit. Ces trous ont été causés par des «objets à haute énergie qui ont pénétré dans l’avion de l’extérieur» ajoute le rapport.
Ainsi ont péri, à cause d’une folie fratricide, 298 personnes, hommes, femmes, enfants, qui n’avaient évidemment rien à voir avec ce conflit. Elles avaient décollé peu après midi (10 heures GMT) de l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol à destination de Kuala Lumpur.

Il faudra attendre l’été 2015 pour connaître le rapport final. Déjà fortement affaiblie par la disparition d’un autre Boeing 777 il y a six mois (Aleteia), la compagnie Malaysia Airlines, pourtant réputée sûre, est en grande difficulté avec quelque 962 millions d’euros de pertes dues aux deux crashs. Son actionnaire majoritaire, le fonds d’investissement public Khazanah Nasional, annonce « un remaniement complet de ses opérations, de son business model, de ses finances, de son capital humain et de ses statuts » afin de la « ressusciter ».

Sources : RTL,  Le Figaro, Valeurs Actuelles, Le Nouvel Observateur

Tags:
Guerre en UkraineMalaisie
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement