Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 05 août |
Dédicace de Sainte-Marie-Majeure
home iconActualités
line break icon

Ukraine : le Boeing de la Malaysia a bien été abattu

© Mikhail Voskresenskiy/RIA Novosti / AFP

Ukraine, Torez : 2464174 Ukraine, Torez. 07/17/2014 The crash site of the Malaysian Boeing 777 outside Shakhtyorsk, Donetsk Region. Mikhail Voskresenskiy/RIA Novosti

Philippe Oswald - Publié le 09/09/14

Le premier rapport officiel sur le crash du vol MH17 confirme qu’il s'est disloqué en vol, touché par de nombreux projectiles.

Ce n’est pas une surprise mais une accablante confirmation : la destruction du Boeing 777 de la Malaysia Airlines le 17 juillet à l’est de l’Ukraine est bien due à un ou plusieurs tirs : «un grand nombre de projectiles à haute vitesse» ont frappé l’appareil, révèle un premier rapport sur cette tragédie. Il s’agit d’un rapport préliminaire du bureau d’enquêtes néerlandais publié ce mardi dont l’objet est de dire les causes du crash mais non de désigner des coupables. On se souvient que Washington et Kiev avaient accusé les séparatistes pro-russes quelques heures après le crash, les services secrets ukrainiens publiant une conversation entre deux chefs rebelles qui évoquaient une erreur de tir de missile.

L’appareil s’est disloqué à haute altitude alors qu’il survolait le village de Grabove situé dans une zone contrôlée par les séparatistes (pro-russes) ukrainiens. Les enquêteurs ont pu constater de multiples trous dans carlingue, en particulier à l’emplacement du cockpit. Ces trous ont été causés par des «objets à haute énergie qui ont pénétré dans l’avion de l’extérieur» ajoute le rapport.
Ainsi ont péri, à cause d’une folie fratricide, 298 personnes, hommes, femmes, enfants, qui n’avaient évidemment rien à voir avec ce conflit. Elles avaient décollé peu après midi (10 heures GMT) de l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol à destination de Kuala Lumpur.

Il faudra attendre l’été 2015 pour connaître le rapport final. Déjà fortement affaiblie par la disparition d’un autre Boeing 777 il y a six mois (Aleteia), la compagnie Malaysia Airlines, pourtant réputée sûre, est en grande difficulté avec quelque 962 millions d’euros de pertes dues aux deux crashs. Son actionnaire majoritaire, le fonds d’investissement public Khazanah Nasional, annonce « un remaniement complet de ses opérations, de son business model, de ses finances, de son capital humain et de ses statuts » afin de la « ressusciter ».

Sources : RTL,  Le Figaro, Valeurs Actuelles, Le Nouvel Observateur

Tags:
Malaisieukraine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement