Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 24 juillet |
Sainte Christine l'Admirable
home iconAu quotidien
line break icon

Les pérégrinations d’un scout d’Europe en Corse

Diocèse d'Ajaccio

Philippe de Casabianca - Diocèse d'Ajaccio - Publié le 01/09/14

Après plusieurs mois de préparation, 11 garçons ont entrepris de traverser la Corse à pied. Retour sur le périple de ce groupe… un peu spécial avec Jean-Baptiste Savi, Chef du Clan Saint-Christophe.

Pourriez-vous nous en dire davantage sur votre groupe de jeunes ?
Jean-Baptiste Savi : Nous sommes un groupe scout, et plus précisément des scouts d’Europe. Notre tranche d’âge (les 17-20 ans) fait de nous des « routiers », signifiant que nous nous sommes mis en route. Se mettre en route, c’est-à-dire prendre du temps pour nous recentrer sur l’essentiel, l’essentiel étant le Christ. En tant que jeunes, nous vivons les années déterminantes de notre vie, pendant lesquelles il va falloir faire des choix importants (mariage ou vocations religieuses, profession…). Ainsi, c’est dans le but de bien préparer ces choix et pour être des hommes debout dans la société de demain que nous avons organisé ce pèlerinage en Corse, terre de chrétienté !

Un pèlerinage, dites-vous ?
Jean-Baptiste Savi : Oui, c’est cela. Nous n’étions ni plus ni moins que des pèlerins durant notre marche. Ayant soif de mûrir notre foi en adultes, notre route, que ce soit sur de petites départementales comme sur le GR 20, était rythmée par la prière : angélus matin, midi et soir, laudes et complies, chapelet, et bien entendu messe le dimanche. Ajoutez à cette prière un temps individuel d’une heure que chacun de nous prenait chaque jour pour méditer, soit sur sa vie, soit pour lire des textes bibliques ou de saints. Nous terminions l’après-midi par un temps de réflexion en groupe autours d’un sujet commun, par exemple les 7 vertus. Bref, une vraie bouffée d’oxygène !

D’aucun dirait que vous êtes bien sérieux pour des jeunes de votre âge ! Certains jeunes pourraient même vous répondre que tout cela n’est pas très amusant…
Jean-Baptiste Savi : Ils auraient tort, car loin s’en faut ! Au contraire, nous sommes avant tout un groupe d’amis, qui recherchent le Bonheur fondé sur Christ ! Nous sommes tous en recherche de Dieu, et avançons ainsi sur un chemin commun. En se posant les mêmes bonnes questions et étant confrontés aux mêmes combats dans notre société en tant que jeunes catholiques, cela nous permet de vivre des amitiés solides et vraies en échangeant sur des questions de fond, en mettant de côté les futilités. Et c’est exaltant !

Parallèlement à ces partages de fond, sûrement avez-vous vécu des temps plus légers ?
Evidemment, c’est indispensable ! Boire une Pietra au port d’Ajaccio, profiter de ses plages, déguster le saucisson corse de Bastellica, vivre l’aventure du canyoning sur les aiguilles de Bavella, chanter à tue-tête en dégustant les paysages splendides depuis les crêtes, jouer aux cartes, faire un football avec les jeunes de Cozzano, déjeuner au restaurant pour conclure notre périple à Porto-Vecchio, sont autant de réjouissances et de temps conviviaux qui nous ont permis de savourer au maximum !

Pourriez-vous nous partager un temps fort qui vous a marqué en particulier ?
J’en retiens deux. Le premier, à Vivario, dans une unité d’accueil pour camps de jeunes, dont le responsable est le père Rosset, entouré de toute une équipe d’amis qui gèrent le site avec lui. Nous devions les rejoindre pour le 4 août au soir. Ereintés par une trentaine de kilomètres parcourus dans la journée, nous arrivons, fatigués mais heureux, au lieu-dit. Découvrant le magnifique cadre, nous frappons à la porte du père Rosset, qui nous invite à rentrer. Dans la salle à manger, une ambiance paisible et chaleureuse. « Sûrement avez-vous faim ! », nous lance un ami du père. On nous offre des figatellu. Puis du fromage corse. La maison commence à s’animer. On débouche le rosé !

Le lendemain soir, rebelote, avec cette fois-ci des chants et des souvenirs racontés. Un accueil hors-pair qui nous a tous mis du baume au cœur, et un pincement à ce dernier au moment de quitter nos hôtes. Le deuxième, lorsque l’abbé Constant nous a fait une place d’honneur pour l’encadrement de la fête de la mer, le 11 août à Porto-Vecchio. Partir en mer pour accompagner la bénédiction des bateaux du port fût un moment de joie, unique et inoubliable !

Lire la suite le site du diocèse d’Ajaccio

Tags:
corsediocese corsescoutisme
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
PASS SANITAIRE
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : une jauge de 50 personnes fixée dans les églises...
3
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en oeuvre du pass sanitaire dans les lieux de cu...
4
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
5
WEB2-FAMILEO
Agnès Pinard Legry
L’incroyable succès de Famileo, la startup qui rapproche les fami...
6
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
7
MARIE MADELEINE MARSEILLE
Timothée Dhellemmes
[VIDEO] Comment Marie-Madeleine a débarqué et passé la fin de sa ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement