Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 janvier |
Saint Alphonse de Tolède
home iconActualités
line break icon

Teddy Riner, septuple champion du monde de judo : "Pour moi, ma réussite, c’est le Seigneur qui m’a désigné ce chemin"

DR / Wikimedia

Teddy Riner

Judikael Hirel - Publié le 30/08/14

A 25 ans, l'ex enfant de choeur a bien grandi, et a tout gagné. Le bon géant du judo français vient de remporter un septième titre mondial. Légendaire !

Et de sept  ! À 25 ans, le Français, déjà champion olympique des lourds (+100 kg) à Londres, vient de décrocher un septième titre de champion du monde à Tcheliabinsk en Russie, après six combats bouclés en moins d’une minute, et une finale plus accrochée qu’à l’habitude. De quoi atomiser plus encore le record jadis détenu en France par David Douillet (2 titres olympiques et 4 titres mondiaux), mais surtout égaler le record mondial de la Japonaise Ryoko Tamura.

Les chiffres parlent d’eux-même quand il s’agit de parler du gabarit de ce super champion en kimono : 49,5 en pointure, 139 kg sur la balance, 2,03 m côté taille, mais aussi 51 cm de tour de bras et 1,20 m de tour de poitrine. Impressionnant… Mais il faut avoir rencontré Teddy Riner pour ressentir toute la douceur et la gentillesse qui émanent de ce géant. Lever les yeux pour croiser son regard, voir votre main disparaître littéralement dans la sienne, et craindre qu’il ne la broie quand il la serre avec une étonnante douceur.
Le parrain de la Fondation Imagine, consacrée aux maladies génétiques, est un vrai gentil, un surdoué, mais aussi un bosseur, et l’archétype du fils idéal.  Comme il le confiait à Libération il y a quelques années, "la chose que je voudrais faire passer, et que je répète déjà à mes trois neveux et nièces, c’est que quand on veut, on peut. Alors quand vous vous investissez dans quelque chose, faites-le à fond. Certains disent que je suis surdoué mais j’ai surtout bossé dur et je continue."

Surdoué, bosseur, doux… et croyant
Celui que le quotidien Libération surnommait l’"armoire à grâce" en dressant son portrait en 2011 ne cache absolument pas sa foi. Une foi qui l’accompagne, et qui le porte, lui qui remercie Dieu après chaque combat : "Dans le sillage de ses parents antillais, Teddy R. est chrétien et croyant, «ah oui, très. Après chaque combat, je remercie le Seigneur». Gamin, il fit l’enfant de chœur à l’église Sainte-Marie-des-Batignolles dans le XVIIe, va toujours volontiers à la messe en famille, ne zappe aucune fête afférente, «dimanche des Rameaux, Noël…»

Le tout nouveau septuple champion du monde, avait aussi récemment pris le temps de répondre aux questions des lecteurs du Parisien. Et pas question de louvoyer, même voire surtout quand il s’agit de parler de ses valeurs et de sa foi : "Le code moral du judo ressemble de très près à l’éducation de mes parents. Papa nous disait : Si vous voulez faire quelque chose, donnez-vous les moyens, arrêtez de croire que ça va arriver tout seul. Ils nous ont appris le respect des autres. On avait aussi droit à la prière."
A la question "Etes-vous croyant ?", il répond sans ambages : " Je suis croyant et pratiquant. J’ai été enfant de chœur et je vais à la messe. Pour moi, ma réussite, c’est le Seigneur qui m’a désigné ce chemin. C’est pour cela que je n’ai pas le droit de gâcher cette chance."

Bien évidemment, le Président de la République vient de transmettre ses plus sincères félicitations au jeune prodige du judo, d’ores et déjà rentré dans l’histoire de son sport, et du sport en général. Et maintenant ? Le champion se voit encore au plus haut niveau pendant quelques années, jusqu’en 2020, à tenter d’ajouter quelques nouveaux titres de champion du monde à sa collection. Et surtout remporter une seconde fois l’or olympique à Rio en 2016, pour rattraper, encore une fois, David Douillet.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Farah Shaheen-ACN
Agnès Pinard Legry
Pakistan : Farah, chrétienne de 12 ans, enlevée, violée et réduit...
2
Cerith Gardiner
Mariée pendant la pandémie, elle choisit ses grands-mères comme d...
3
Domitille Farret d'Astiès
Le dernier compagnon de Padre Pio est décédé
4
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : le texte qui arrive au Sénat a bien changé
5
web2-mgr-chauvet-afp-000_1hh3qc.jpg
Caroline Becker
Mgr Chauvet : "Face au drame de Notre-Dame, le Seigneur m'apprend...
6
I.Media
10 ans après son ralliement à l'Église catholique, un ancien évêq...
7
Domitille Farret d'Astiès
Sans-abri, "Neneuil" a eu une fin de vie royale
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement