Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 21 octobre |
Sainte Céline
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

A Alep, on craint l’arrivée des jihadistes

Irmãos Maristas

Alepo, Síria

Radio Vatican - Publié le 26/08/14

La rédaction italienne de Radio Vatican a recueilli le témoignage de Mgr Antoine Audo, archevêque chaldéen d’Alep et président de la Caritas.

L’offensive des jihadistes de l’Etat islamique se poursuit en Irak et en Syrie, où elles ont infligé une sévère défaite aux forces loyalistes de Bachar Al-Assad, en s’emparant d’une importante base militaire, dernier bastion du régime dans cette région. Selon une ONG syrienne, quelque 300 rebelles se seraient enrôlés dans les rangs de l’Etat islamique. De son côté, le régime syrien, par la bouche de son ministre des Affaires étrangères, s’affirme prêt à collaborer avec l’Occident dans la lutte contre les jihadistes.

Quelle est la situation à Alep ?
Nous sommes un peu confus. On ne sait pas exactement ce qui est en train de se passer. Comme chrétiens, comme Syriens, nous espérons en une solution de réconciliation, de paix, avec l’aide des Nations Unies. La situation à Alep est plutôt difficile, avec des problèmes d’électricité, d’eau ; il n’y a aucune sécurité, on ne sait pas quand les bombes vont tomber.  Et, malgré tout, comme chrétiens, nous cherchons à rester actifs, présents. Par exemple, cette semaine, avec ceux qui travaillent à la Caritas, nous organisons des journées de réflexion. On essaie de survivre, d’être actifs. On ne peut pas faire autrement.

Perçoit-on l’arrivée des combattants de l’EI ? Quelle est la situation sur le terrain ?
En ville, dans le centre d’Alep, où vivent la majorité des chrétiens et d’autres personnes, il n’y a pas de présence directe violente. Nous sommes sous la protection du gouvernement. Mais autour de la ville, il y a beaucoup de groupes armés qui attaquent et lancent des bombes. Telle est la situation actuelle.

Avez-vous des témoignages de ce qui se passe dans les zones contrôlées par le califat ?
Oui, nous avons des nouvelles qui nous parviennent de Mossoul et de Raqqa. Des nouvelles qui parlent de lois, de comportements à avoir, de violences. Oui, oui et généralement, cela fait peur aux gens.

Il y a donc une réaction de la population ? Une peur devant l’arrivée des jihadistes ?
Oui, oui, c’est normal. Espérons que cela ne devienne pas réalité. La question est celle-ci : “qui soutient ces groupes ?” C’’est la question que nous posons à la conscience internationale. Qui vend les armes ? Qui tire profit de ces violences ?

Tags:
Syrie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
3
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
4
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
5
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
6
Père Jacques de Longeaux
La réponse de Jésus à la tentation du pouvoir
7
WEB2-MAGDELEINE-HUTIN-ciric_201343.jpg
Raphaëlle Coquebert
Magdeleine Hutin, la digne héritière de Charles de Foucauld
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement