Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 18 janvier |
Sainte Marguerite de Hongrie
home iconÉglise
line break icon

Pour en finir avec trois "vaccins" contre le christianisme...

© Public Domain

Daniel Paris - Publié le 25/08/14

Que se passe-t-il quand nous sommes vaccinés contre le vrai, l’authentique message de salut du Christ, et donc incapables de le recevoir ?

« Alors », ai-je commencé un peu nerveusement. C’était notre première vraie conversation à propos de la foi. « Y a-t-il un livre de la Bible que vous souhaiteriez connaître particulièrement ? ». Il hésita un instant, puis, avec un regard pensif, m’a répondu : « En fait, j’espérais que vous pourriez me dire tout sur le christianisme. Comment  a-t-il commencé ? Que signifie-t-il aujourd’hui ? »  Je n’en croyais pas mes oreilles. On ne m’avait jamais posé ce genre de questions. Nous sommes restés une heure à survoler toute l’histoire du salut, d’Adam et Eve aux Actes des Apôtres. C’était génial, dans le vrai sens du mot.

 J’avais rencontré Ling, un étudiant international de Pékin, lors d’un événement du Centre Newman, quelques semaines auparavant. Nouveau aux Etats-Unis, et ayant plusieurs amis chrétiens, Ling avait beaucoup de questions à poser sur cet étrange personne nommée Jésus, dont il avait vaguement entendu parler.

Pourquoi est-ce que je raconte cette histoire ? Parce qu’il y avait quelque chose de différent chez Ling. Il était réceptif. Il posait des questions sincères, humbles, curieuses. Il voulait en savoir plus. Même si je n’ai pas mis le doigt dessus tout d’abord, au bout de plusieurs mois, j’ai compris dans un éclair : Ling avait été préservé de quelque chose  qui, dans notre jeunesse,  a affecté quasiment tous ceux d’entre nous qui ont grandi dans la société post-chrétienne : il n’avait pas été vacciné contre le christianisme.

Vous savez comment fonctionne la vaccination : une version affaiblie d’une maladie est injectée dans votre sang. Votre système immunitaire, percevant un intrus, tire la sonnette d’alarme et développe des anticorps,  qui attaquent les envahisseurs, en les détruisant.
Dès lors, toutes les fois que la version réelle de la maladie essaie d’entrer dans votre corps, votre système immunitaire va réagir et le tuer. Donc, les vaccins sont très bien pour former votre corps à reconnaître et combattre des maladies qu’il aura vues avant. Bon, je ne suis pas microbiologiste, mais vous avez saisi l’idée.

Bien sûr, se faire vacciner pour prévenir des maladies comme la varicelle et l’ l’hépatite B, c’est très bien. Mais que se passe-t-il quand nous sommes vaccinés contre une vision du monde ? Un système de croyances ? Que se passe-t-il quand, à une époque  semée de vestiges d’une culture chrétienne jadis forte et holistique, nous sommes immunisés, et donc incapables de recevoir  le vrai, l’authentique message de salut de Jésus-Christ ? Qu’arrive-t-il quand le christianisme ne devient rien de plus qu’une maladie que j’ai vue avant ?

Une vaccination contre la Vérité
Mgr Fulton Sheen avait raison sur une foule de choses, et notamment celle-ci : « Il n’y a pas  plus d’une centaine de personnes aux États-Unis détestant l’Église catholique. Mais il y en a des millions qui détestent ce qu’ils croient faussement être l’Église catholique ». L’archevêque a compris le drame de notre vaccination. Que beaucoup de ceux qui détestent ou quittent l’Eglise le font parce qu’ils ont été trompés, amenés à croire  à un faux évangile.

Voici, à mon avis, trois des plus insidieuses “falsifications” du christianisme – trois mensonges qui,  se présentant comme des vérités, conduisent les gens à rejeter le christianisme. Nous devons en finir avec elles.

1. « J’imaginais Dieu comme un vieillard avec une longue barbe blanche, trônant dans le ciel. Evidemment, maintenant je sais que c’est ridicule. Le christianisme est purement et simplement imagination ».
Je ne saurais vous dire combien de fois j’ai entendu d’anciens catholiques faire ce genre de commentaires. Des images de dessins animés d’un Dieu barbu ou d’anges avec des ailes se sont incrustées dans notre subconscient. Jusqu’à Michel-Ange qui a représenté Dieu de cette façon dans sa célèbre « Création ». Mais nous ne devons pas oublier que les images d’êtres immatériels ne doivent jamais être prises au pied de la lettre. Elles ne sont que des symboles censés nous enseigner des vérités abstraites, métaphysiques que l’imagination seule ne peut saisir. La représentation de Dieu faite par  Michel-Ange était beaucoup moins une représentation littérale qu’un commentaire sur la sagesse, l’intemporalité, et l’éternité de Dieu. Nous sommes humains, et nous aimons bien les images. Mais même les images saintes peuvent nous vacciner contre la vérité si nous n’y prenons pas garde.  Nous ne devons jamais laisser une image matérielle remplacer une réalité spirituelle, ou permettre à l’imagination de l’emporter sur l’intelligence dans la tâche de discerner ce qui est vrai. 

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
evangelisation
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Rachel Molinatti
Avec ToonMe, découvrez des saints animés !
ROSES
Marzena Devoud
Oubliez les nains, mettez des saints dans vot...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
WEB2-STATUE-VIERGE-ISERE-GOOGLE-STREET-VIEW.jpg
Agnès Pinard Legry
Isère : une statue de la Vierge n’a plus droi...
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement