Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Benoît XVI a célébré une messe avec ses anciens élèves

© OR/CPP/CIRIC
Partager

Cette célébration liturgique marquait la fin du Schuelerkreis, la rencontre annuelle du cercle des anciens élèves de Joseph Ratzinger.

Le Pape émérite Benoît XVI a célébré une messe dimanche matin en l’église du cimetière Teutonique du Vatican, un cloître chargé d’histoire situé entre la basilique Saint-Pierre et la salle des audiences. Cette célébration liturgique marquait la fin du Schuelerkreis, la rencontre annuelle du cercle des anciens élèves de Joseph Ratzinger. Consacrée au thème de la théologie de la Croix, cette rencontre s’est déroulée du 21 au 24 août dans un centre de conférences à Castelgandolfo. Trois jours de discussion auxquels leur ancien professeur, Benoît XVI, n’a pas pris part cette année.

Le Père Stephan Horn, président du Cercle des étudiants, lui avait présenté trois thèmes choisis par les membres du groupe. Benoît XVI a opté pour  «La théologie de la Croix». L’an passé, les participants avaient réfléchi sur la question de Dieu dans le cadre de la sécularisation, en présence notamment du philosophe français Rémi Brague, lauréat un an plut tôt du ‘Prix Ratzinger’. Benoît XVI avait accueilli le groupe d’une cinquantaine de personnes au Vatican et avait célébré la messe dans la chapelle du Gouvernorat, non loin du monastère où il réside. Il avait alors essentiellement consacré son homélie au thème de l’humilité.

Les rencontres entre le professeur Ratzinger et ses anciens élèves remontent aux années 70, lorsqu’il enseignait à Ratisbonne. Le professeur de théologie proposait alors un cours d’été d’une semaine rythmé par la prière le débat théologique. Ces rencontres se sont poursuivies au fil des années, y compris après le conclave de 2005. Depuis l’année dernière, elles se déroulent sans Benoît XVI.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]