Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 16 mai |
Saint Honoré
home iconCulture
line break icon

Musées du Vatican : « La charité de la beauté, c’est notre métier et notre devoir »

La rédaction d'Aleteia - Publié le 24/08/14

Avez-vous rencontré le pape François?
Antonio Paolucci : Oui, je lui ai dit “Sainteté, venez voir les Musées du Vatican”, ce à quoi a il répondu: “Mr. le directeur, pour l’instant j’ai trop à faire, mais je viendrai”.

La Chapelle Sixtine accueille 20 000 visiteurs par jour, avec des pointes à 30 000. Comment est-elle préservée, d’un point de vue technique ?
Antonio Paolucci : Le 30 octobre, nous présenterons, lors d’un colloque au Vatican, le nouveau système d’aération, de contrôle de l’humidité et de la température, et avec cela le nouveau système d’éclairage. Nous avons intitulé ce colloque “Nouveau souffle et nouvelle lumière dans la Chapelle Sixtine”. 

Pourquoi un tel choix ?
Antonio Paolucci : Nous désirons avant tout éviter les problèmes de détérioration. Et puis, avec un nouveau système d’éclairage, nous pouvons offrir au visiteur la meilleure perspective des fresques de Michel-Ange, et pas seulement. Parce que comme vous le savez, il n’y a pas que Michel-Ange dans la Chapelle. Il y a aussi Botticelli, Le Pérugin…

Vous avez dit que la Chapelle Sixtine était la “Summa théologique du christianisme”…
Antonio Paolucci : Pour moi, la Chapelle Sixtine est le catéchisme de l’Eglise catholique mis en figures, la synthèse visible de la doctrine chrétienne. Les pape ont voulu donner cette fonction à la Chapelle Sixtine : être un grand livre illustré qui raconte en images les vérités fondamentales, de la création de l’homme à l’Apocalypse, de l’Ancien Testament au Nouveau, la Genèse et les Prophètes, tout.

Benoît XVI a parlé de la responsabilité de l’art dans la transmission du message chrétien…
Antonio Paolucci : Pour moi c’est un pape inoubliable, parce que le 31 octobre 2012 – à la date anniversaire du 31 octobre 1512 où le pape Jules II inaugura la Chapelle Sixtine que Michel-Ange avait tout juste terminée – avec une grande sensibilité intellectuelle, outre que de pasteur, il a voulu rappeler cet événement. Il a répété la même fonction liturgique que celle que Jules II avait célébrée, avec les cardinaux, évêques et la Magnificat chanté dans la Chapelle Sixtine, faisant un très beau discours de théologien mais également d’historien. Tout cela peu avant sa renonciation.

Dossier réalisé par Corrado Paolucci, Ary Ramos et Sabrina Fusco.
Traduction de Solène Tadié

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
chapelle sixtine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
2
FIRST COMMUNION
Edifa
Les écueils à éviter avant et après la première communion de son ...
3
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
4
Hugues Lefèvre
13 mai 1981, 17h17 : « On a tiré sur Jean Paul II »
5
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
6
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
7
JOHN PAUL II FATIMA
Agnès Pinard Legry
La Vierge de Fatima a-t-elle sauvé la vie de Jean Paul II ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement