Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 février |
Saint Alexandre
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pakistan : une jeune chrétienne de 12 ans victime d’un viol de groupe

PAKISTAN : a protest against the rape of a five year old girl

AFP PHOTO / ARIF ALI

PAKISTAN, Lahore : Pakistani NGOs workers carry placards during a protest against the rape of a five year old girl, in Lahore on September 19, 2013. Rights campaigners staged a protest rally against the rape of a five-year-old girl in the eastern city of Lahore whose condition was now relatively stable. Police still have no clue who carried out the attack despite detaining several suspects and releasing most of them after questioning, a law enforcement official said. AFP PHOTO / ARIF ALI

Fides / OPM - publié le 22/08/14

L’indignation règne au sein de la communauté chrétienne de Lahore après le viol d’une jeune chrétienne de 12 ans.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Muqadas est la fille de Liaqat Masih, un chrétien père de quatre filles. Ainsi que l’agence Fides l’a appris, sa famille est pauvre et les quatre filles travaillent comme domestiques dans des maisons de musulmans appartenant à la moyenne bourgeoisie comme cela est le cas de nombreux chrétiens. L’épisode de violence remonte au 2 août, mais la nouvelle n’en a été rendue publique que maintenant. Muqadas et sa sœur aînée, Asma, rentraient du travail lorsque Muqadas a été enlevée par deux musulmans et trois femmes. Ils l’ont emmenée à l’intérieur d’une école – qui était fermée – et les deux hommes, identifiés comme étant Ashraf Alias Achi et Ghaffor Alias Paida, l’ont violée à plusieurs reprises.

La jeune fille a ensuite été abandonnée. La famille a déposé plainte devant la police de Lahore. L’un des deux violeurs a été arrêté et l’autre a demandé la liberté provisoire sous caution. La famille de Liaqat Masih, en état de choc, est assistée par l’ONG LEAD, présidée par l’avocat chrétien Mushtaq Gill, lequel a déclaré à Fides : « Nous ferons tout notre possible pour que cette violence ne demeure pas impunie ». Des intimidations sont déjà parvenues à la famille afin qu’elle retire sa plainte.
« Au Pakistan, explique Maître Gill à Fides, le viol est utilisé comme instrument arbitraire de pouvoir sur les jeunes chrétiennes issues de familles pauvres et marginalisées. Il s’agit d’une violence qui tend à réaffirmer la soumission aux musulmans. Le reste de la société ne s’indigne pas parce que les victimes appartiennent en majorité aux minorités religieuses, qui sont les plus vulnérables. Les violeurs sont rarement punis ».
En outre, il affirme que « les victimes de viol affrontent des difficultés terribles. Elles ne reçoivent pas de traitement sanitaire adéquat suite aux agressions sexuelles et n’obtiennent pas justice. De nombreuses jeunes filles demeurent traumatisées et tombent dans la dépression, ayant besoin d’une assistance psychologique ».

Tags:
Chrétiens
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement