Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 juillet |
Saint Ignace de Loyola
home iconActualités
line break icon

Irak : « Il ne faut pas laisser mourir l’espérance des peuples »

Hindi

News.va - Publié le 18/08/14

L'envoyé spécial du Pape en Irak, le cardinal Filoni, s'associe à l'appel au nom de toutes les minorités lancé par Mgr Sako.

Pendant la dernière messe du Pape François à Séoul, ce lundi, la mission du cardinal Fernando Filoni en Irak était au cœur des intentions de prière. Le préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples aurait dû faire partie du voyage en Corée mais avait dû y renoncer : le Pape l’a envoyé en mission spéciale auprès du peuple souffrant d’Irak pour aider ceux qui sont persécutés et dépouillés de tout et toutes les minorités religieuses qui souffrent dans ce pays.

Accompagné du patriarche chaldéen Louis Sako, du nonce apostolique à Bagdad et des évêques locaux, l’émissaire du pape a rencontré les autorités politiques de la Région autonome du Kurdistan irakien et a visité les réfugiés chrétiens et yazidis dans les provinces de Duhok et Erbil. Il a pu constater la souffrance des nombreuses familles qui ont quitté leurs villages, leurs maisons et leurs propriétés en particulier à Mossoul, dans la plaine de Ninive et dans la région de Sinjar.
Le cardinal Filoni se trouve toujours actuellement à Erbil mais se rendra ce mardi à Bagdad pour porter un message du Pape au président irakien Fouad Massoum.

Joint au téléphone par Sergio Centofanti, du service italien de Radio Vatican, l’envoyé personnel du Pape s’est réjouit du bon accueil fait aux chrétiens par les autorités du Kurdistan. « Jour après jour, on voir que même dans la précarité, des solutions opportunes se prennent déjà pour faciliter la présence de ces 20 000 réfugiés ici à Erbil », malgré une chaleur écrasante de 48 degrés à l’ombre. « Les premiers besoins de ces personnes sont les biens de première nécessité, rappelle le cardinal. Naturellement, vient ensuite à émerger plus fortement le problème du futur. Il faut penser qu’ici en Irak il y a 1,2 millions de réfugiés, dont 400 000 enfants, des personnes appartenant à différents groupes religieux et ethniques. »

Un appel au nom de toutes les minorités
L’ancien nonce apostolique à Bagdad s’associe au nouvel appel du Patriarche chaldéen à la communauté internationale et aux organisations internationales. Mgr Louis Sako leur demande de veiller immédiatement à l’acheminement des aides de première nécessité : eau potable, nourriture, médicaments, et de libérer au plus vite et de manière stable les villages et les lieux occupés. « Il ne faut pas, écrit-il, laisser mourir l’espérance des peuples ».

Enfin, le patriarcat chaldéen plaide en faveur d’une protection internationale de ces villages pour encourager les familles à rentrer chez elles et à continuer leur vie normale en toute sécurité et dans la paix. « Les gens demandent qu’on les aide à recommencer à vivre », ajoute Mgr Sako. Le cardinal Filoni précise que « ce que le patriarche a mis par écrit est exactement ce que les chrétiens ont dit (…). Tant de voix ont émergé parmi les catholiques, les chrétiens, les yazidis, les autres minorités. Ceci, je voudrai le dire avec clarté, parce qu’il me parait opportun que soient compris l’exigence et le désir de tous ces gens que nous avons rencontrés. »

Le « problème gravissime » reste que rien ne se fasse pour les minorités en danger. L’appel demande donc une intervention en urgence, qui fait écho à ce que le Saint-Père a écrit aux Nations-Unies. Très préoccupé par la situation en Irak, même durant son voyage en Corée, le Pape François n’a cessé de publier des appels à la prière sur son compte Twitter. Dans son dernier tweet, ce lundi à la mi-journée, il évoque « ces nombreux innocents chassés de leurs maisons ». Il prie le Seigneur « pour qu’ils puissent y retourner très vite.»

Tags:
Chrétiens d'Orient
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
2
ELDERLY MAN
Philip Kosloski
Ce psaume qui souligne avec justesse la beauté de la vieillesse
3
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
4
MARIAGE
Timothée Dhellemmes
Pass sanitaire : quelles sont les règles pour les mariages ?
5
Martin Steffens
Martin Steffens : « Le pass sanitaire est une défaite de la moral...
6
SCROVEGNI
Agnès Pinard Legry
Les splendides fresques de Giotto désormais au patrimoine mondial...
7
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement