Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Irak : 14 frappes aériennes américaines pour reprendre le barrage de Mossoul

sayf alhak / youtube
Partager

Les troupes kurdes ont largement bénéficié du soutien aérien américain pour reprendre à l’État islamique le plus important barrage d’Irak.

Il fallait le contrôler à nouveau tant pour éviter que les islamistes en fassent mauvais usage ou le détruisent que pour rouvrir la voie vers Mossoul et la plaine de Ninive, premier pas vers un retour espéré des chrétiens chassés de Mossoul et Qaraqosh.
Les forces Kurdes ont enfin pu reprendre le 17 août le barrage de Mossoul, pris par les islamistes il y a une dizaine de jours, grâce à un appui aérien soutenu de la part de l’aviation américaine : ce sont pas moins de 14 frappes aériennes qui ont été menées contre les islamistes de l’EEIL dans la journée de dimanche, entre avions de chasse, bombardements et attaques de drones. Dans un communiqué, le centre de commandement américain a précisé que ces frappes avaient permis de détruire "dix véhicles armées de l’EEIL, 7 humvees, deux transports de troupe blindés et un checkpoint. Ces frappes succédaient à 9 autres attaques aériennes menées la veille."

Ce barrage stratégique situé non loin d’Erbil, dans le nord de l’Irak, fournit l’eau et l’électricité à la majeure partie de la région et et irrigue toutes les terres agricoles de la province de Ninive. Selon les responsables des forces kurdes sur place, le prochain objectif sera de nettoyer la plaine de Ninive des combattants islamistes afin de "permettre le retour des minorités".