Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 16 mai |
Saint Honoré
home iconActualités
line break icon

Corée : En béatifiant 124 martyrs, le pape exhorte les fidèles à suivre le Christ plutôt que « le monde »

Steve Finch/ucanews.com / MEP

beatification corée

Eglises d'Asie - Publié le 16/08/14

Sous un ciel bas, dans une atmosphère particulièrement lourde lorsque le soleil venait à apparaître de temps à autre, des centaines de milliers de fidèles étaient alignés sur la très longue place Gwanghwamun, entre la porte du même nom et l’ancienne municipalité de Séoul. Une même casquette orange ou violette vissée sur la tête, ils ont attentivement suivi la longue messe de béatification tout près du site où, par le passé, furent condamnés, torturés puis conduits vers le martyre nombre de chrétiens.

Peu avant le début de la messe, le pape était allé se recueillir au sanctuaire de Soesomun, lieu où furent exécutés 44 des 103 martyrs canonisés en 1984 par son prédécesseur Jean-Paul II. En papamobile, il a ensuite parcouru en sens inverse le chemin que prirent ces martyrs. Condamnés à morts, ils étaient en effet paradés devant la porte de Gwanghwamun avant d’être emmenés à la porte de Soesomun pour y être mis à mort.

Entre 1791, date de l’exécution de Paul Yun Ji-Chung, et 1888, l’Eglise catholique estime que quelque 10 000 croyants ont subi le martyre. Les 103 martyrs canonisés par Jean-Paul II avaient été tués, pour la plupart d’entre eux, lors des répressions de 1839, 1846 et 1866. Les 124 béatifiés par le pape François appartiennent, pour la majorité d’entre eux, à la première génération des martyrs, celle mise à mort en 1801, à quelques exceptions près comme Joseph Yun Pong-Mun, pendu en 1888 à Chinju, soit deux ans après la signature du traité d’amitié entre la France et la Corée, qui comprenait une clause de respect de la liberté religieuse. Tous sont coréens et laïcs, à l’exception du P. Jacques Ju Wen-mo (1752-1801), prêtre chinois et premier prêtre catholique entré en Corée, qui fut un infatigable pasteur baptisant de nombreux croyants avant d’être arrêté et exécuté, empalé, par les autorités en 1801.

(eda/ra, avec Antoine-Marie Izoard de l’agence I-Media)

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
Pape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
2
FIRST COMMUNION
Edifa
Les écueils à éviter avant et après la première communion de son ...
3
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
4
Hugues Lefèvre
13 mai 1981, 17h17 : « On a tiré sur Jean Paul II »
5
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
6
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
7
JOHN PAUL II FATIMA
Agnès Pinard Legry
La Vierge de Fatima a-t-elle sauvé la vie de Jean Paul II ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement