Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 08 décembre |
Immaculée Conception
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Virus Ebola : l’OMS décrète l’état d’urgence mondial

Ebola Virus – GUINEA, GUEKEDOU : Staff of the ‘Doctors without Borders’ – fr

AFP PHOTO / SEYLLOU

GUINEA, GUEKEDOU : Staff of the 'Doctors without Borders' ('Medecin sans frontieres') medical aid organisation carry the body of a person killed by viral haemorrhagic fever, at a center for victims of the Ebola virus in Guekedou, on April 1, 2014. The viral haemorrhagic fever epidemic raging in Guinea is caused by several viruses which have similar symptoms -- the deadliest and most feared of which is Ebola. AFP PHOTO / SEYLLOU

Solène Tadié - publié le 08/08/14

Il y aurait néanmoins peu de risques de propagation en Europe, selon le commissaire européen chargé de la Santé.

L’actuelle épidémie d’Ebola est la plus grave de ces quatre dernières décennies. Le comité d’urgence de l’Organisation Mondiale de la Santé, qui s’est réuni mercredi et jeudi à Genève, a décrété unanimement l’«urgence de santé publique de portée mondiale » concernant l’épidémie de fièvre hémorragique, dans un communiqué. Le comité demande «
une réponse internationale coordonnée est essentielle pour arrêter et faire reculer la propagation internationale d’Ebola
». La directrice générale de l’OMS Margaret Chan, qui a validé les conclusions du rapport du comité, appelle également la communauté internationale à venir en aide aux pays d’Afrique de l’Ouest comme Libera, Sierra Leone, la Guinée et le Nigeria, particulièrement affectés par le virus et qui «ne peuvent y faire face par eux-mêmes ». 

Le comité a par ailleurs exclu des restrictions sur les voyages internationaux ou sur le commerce international. Mais, a-t-il dit, "les Etats doivent se préparer à détecter et traiter des cas de malades Ebola" et "à faciliter l’évacuation de leurs ressortissants, en particulier les personnels médicaux, qui ont été exposés à Ebola”. 

Pour l’heure, deux cas de ressortissants européens contaminés ont été constatés, il s’agit de deux espagnols dont un prêtre âgé de 75 ans, rapatriés jeudi à Madrid.  Toutefois, si la menace est bien mondiale, le Commissaire européen chargé de la Santé, Tonio Borg, estime que le risque de propagation en Europe est « extrêmement faible », en raison du faible nombre d’échanges entre le continent européen et l’Afrique de l’Ouest et du mode de transmission du virus, qui ne se fait que par un contact étroit avec du sang, des sécrétions, des organes ou des liquides biologiques d’animaux infectés. « En Afrique, rappelle le site de l’OMS, l’infection a été constatée après la manipulation de chimpanzés, de gorilles, de chauves-souris frugivores, de singes, d’antilopes des bois et de porcs-épics retrouvés malades ou morts dans la forêt tropicale. Il se propage ensuite dans les communautés par transmission interhumaine, à la suite de contacts directs (peau lésée ou muqueuses) avec du sang, des sécrétions, des organes ou des liquides biologiques de personnes infectées, ou de contacts indirects par l’intermédiaire d’environnements contaminés par ce type de liquides ».

A ce jour, il n’existe aucun traitement ou vaccin homologué pour lutter contre le virus, mais les recherches se poursuivent. Le traitement expérimental de deux membres du personnel médical de l’ONG Samaritan Purse, notamment, pourrait ouvrir la voie à de nouvelles expériences, sur un petit nombre de sujets tout d’abord, pour en déterminer l’innocuité. 
Dans une déclaration publiée mercredi, l’OMS a annoncé la tenue d’une réunion d’experts en début de semaine prochaine, pour aborder ces questions d’éthique médicale, dans le contexte actuel de la flambée du virus. 

Rejoindre la chaîne de prière pour l’Afrique touchée par le virus Ebola

Tags:
Maladie
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour







Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement