Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Anne-Laure Lavagna : « Lâchez prise et laissez Dieu guider votre pinceau »

Aleteia / Sarah Le Blanc
Anne Laure Lavagna
Partager

Evangéliser par la peinture, c’est ce que proposait Anne-Laure Lavagna, créatrice de All Colors, dans le cadre du festival Welcome to Paradise.

"En fait, l’essentiel c’est d’oser. Si l’on n’ose pas, rien ne peut se passer", explique Anne-Maure Lavagna, créatrice de All Colors, animatrice des ateliers Arts Plastiques lors de l’édition 2014 du festival Welcome to Paradise. Les enfants n’ont pas peur du regard de l’autre, ils sont dans l’instant présent. C’est ce que je leur propose, être dans la dé-maîtrise."

Ici, pas d’a priori, pas de crainte à avoir, pas besoin d’avoir fait les beaux-arts ou une licence de théologie pour se prêter au jeu de la prière peinte. "C’est vraiment un lieu de communion spirituel, explique cette professeur de design qui concilie ainsi sa foi et la peinture. L’objectif n’est pas esthétique, mais de prier avec le Seigneur. La démarche est plus importante que le résultat. Il faut lâcher prise." D’où est venue cette idée ? "J’ai vécu aux USA, et j’en ai ramené un livre il y a deux ans de cela. C’est une démarche ignatienne, un autre langage. Ce lâcher prise est essentiel. Il faut laisser l’Esprit Saint vous ouvrir les yeux. "

Ce matin-là, à l’abbaye de Hautecombe, ils sont une quarantaine de jeunes, garçons et filles, assis sous le soleil autour des tables, dans la cour de la ferme, dans un silence recueilli. Pas question de crayon pour faire un croquis préparatoire, tout doit être spontané. "Si vous n’avez pas d’idée, vous priez avant, et Dieu répond directement avec des couleurs, en guidant votre main. Si vous priez avant, le geste sera juste, car habité. On peut partir sur une émotion, sur une couleur, qui nous donne une clé, sans en savoir plus, juste avec le désir d’être avec le Seigneur. Il se passe toujours des choses étonnantes ! Le défi est d’accepter de se laisser déplacer. Une autre jeune fille m’a dit "j’ai l’impression d’être une porte fermée". Je lui ai dit ‘eh bien, pars là dessus !" À une autre qui s’étonne du résultat, l’animatrice répond, souriante : "Ce n’est pas ce que tu imaginais ? C’est plutôt bon signe, c’est que tu t’es laissée aller !", avant de laisser les gouttes d’encre dorée tomber sur la feuille posée au sol, comme dans un geste de bénédiction de cette prière peinte.

Et cette prière peinte, faut-il qu’elle ressemble à quelque chose, qu’elle soit figurative ? "C’est ce que le seigneur met en chacun qui compte, estime Anne-Laure Lavagna. Souvent le langage est moins figuratif et plus abstrait. Mais parfois, le figuratif va rassurer. C’est aussi une histoire de culture, cela dépend de la faculté que l’on a ou non de se laisser toucher par une forme plus abstraite." Ainsi, chacun peint sa prière, pour lui-même. À la fin de l’atelier, un temps de partage permet à ceux qui le souhaitent de dire quelques mots à son sujet. "C’est comme un temps de fraternité. C’est vraiment leur intimité, quelque part ça, leur appartient, c’est vraiment leur rencontre avec le Seigneur."

Découvrez et acheter les prières peintes par Anne-Laure Lavagna via Internet

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]