Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 22 septembre |
Saint Maurice
home iconActualités
line break icon

Qaraqosh est tombée, les chrétiens ont fui la plaine de Ninive

© Allen Kakony

Judikael Hirel - Publié le 07/08/14

C'est une tragédie. On a appris dans la nuit que les troupes kurdes abandonnaient leurs positions à Qaraqosh. Mgr Sako a lancé un appel au secours à l'aube.

Il est des phrases que l’on voudrait ne pas avoir à écrire. "L’Etat Islamique a pris Qaraqosh, plus grande ville chrétienne d’Irak. Mgr Petros Mouche, évêque de la ville, a dû lui-même partir. Des femmes enceintes et des personnes âgées sont actuellement sur la route, souvent à pied", nous a informé à l’aube l’association Fraternité en Irak.

C’est toute la plaine de Ninive qui va maintenant tomber aux mains de la folie islamiste, dans le silence et l’inaction des grandes puissances, de l’ONU comme de la Ligue Arabe (pour signer notre pétition pour les chrétiens d’Irak, cliquez ici). Dans la nuit du 6 au 7 août, les habitants de Qaraqosh, Qaramless, Bartala, Tell Keff, Ba’ashika, et la plaine de Ninive ont fui suite au retrait kurde. Le départ a été déclenché par l’annonce des kurdes qu’ils abandonnaient leurs postes de combats à Qaraqosh. "À minuit, la quasi-totalité des habitants de Qaraqosh est partie, nous informe l’association Fraternité en Irak, après l’annonce des kurdes qu’ils se repliaient, abandonnant leur poste.""Ces villes chrétiennes se sont vidées de leurs habitants cette nuit. C’est au moins un quart des chrétiens d’Irak qui sont concernés. C’est une tragédie, un revers militaire des kurdes très inquiétant pour la suite, c’est une menace pour l’avenir de la région du kurdistan irakien", constate Faradj Benoit Camurat, responsable de l’association, joint ce matin.

La plus grande tragédie pour les chrétiens d’Irak est en train de se jouer : depuis cette nuit, ils fuient la plaine de Ninive. Certains chrétiens sont déjà arrivés à Erbil, notamment l’évêque, d’autres, joints par Fraternité en Irak vers 4h30, sont sur la route. Des milliers de personnes, dont beaucoup de chrétiens, mais aussi des Shabaks, minorité musulmane menacée, sont sur les routes et se dirigent vers les villes kurdes d’Erbil et Dohuk.

À 6 h ce matin, le patriarche des chaldéens Louis Sako a lancé un SOS international d’appel à l’aide :  "Beaucoup de gens sont à pieds. Quand le jour sera levé, que vont devenir les vieillards, les femmes enceintes sous la chaleur?" "Il faut que la communauté internationale fasse quelque chose pour secourir ces milliers de gens sur la route", lance Mgr Sako.

Tags:
Chrétiens d'Orient
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
3
Jeanne Larghero
Contraception : si c’est gratuit, c’est toi le produit !
4
SANKTUARIUM W LA SALETTE
Timothée Dhellemmes
Le pape François s’adresse aux pèlerins de Notre-Dame de La Salet...
5
Laurent Ottavi
Guillaume Cuchet : « Le catholicisme aura l’avenir qu’on voudra b...
6
Père Christian Lancrey-Javal
Esquiver, encaisser, répondre. La leçon de bo...
7
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement