Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 23 février |
Saint Alexandre l'Acémète
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Irak : Opération « 10 jours pour Ninive »

faradj benoit camurat

Fraternité en Irak

faradj benoit camurat

fraternite en irak - publié le 03/08/14

L'association Fraternité en Irak appelle aux dons pour financer deux appareils à dialyse pour l'hôpital de Qaraqosh, en Irak.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Les chrétiens d’Irak déplacés manquent de tout et spécialement de soins. Parmi eux, certains risquent la mort parce qu’un soin courant chez nous ne leur est plus accessible : la dialyse. Une personne souffrant d’insuffisance rénale sans dialyse risque la mort. Or, aujourd’hui, dans la pleine de Ninive, ces malades sont dans une situation critique parce que la dialyse est quasi inaccessible. Pendant que nous profitons de nos vacances, là-bas, certains cherchent avec angoisse ce soin vital. Pour répondre à cette urgence, l’association Fraternité en Irak vous demande de faire un don pour l’aider à acheter deux machines de dialyse pour l’hôpital de Qaraqosh.

Quel est le problème exactement ?
Depuis la prise de Mossoul par les djihadistes de l’État islamique le 10 juin dernier, l’accès aux hôpitaux publics a été coupé pour tous les habitants de la plaine de Ninive alentour. Résultat : les insuffisants rénaux des villes de Qaraqosh, Bartalla, Ba’arshira ou encore Qaramless, ne peuvent plus aller s’y faire dialyser comme ils en avaient l’habitude. De même, les habitants de Mossoul qui ont fui devant l’avancée des djihadistes, se retrouvent dans l’impossibilité d’y retourner pour se faire dialyser.
Pour le moment, ces malades se rendent à Erbil au Kurdistan. Le voyage prend normalement 1h30 mais il est considérablement rallongé par le temps d’attente aléatoire aux trois check point successifs sur la route menant à la capitale du Kurdistan. L’aller-retour Qaraqosh-Erbil prend donc facilement la journée.

L’autre problème, c’est que les hôpitaux publics d’Erbil sont dépassés par l’afflux de demandeurs : il y a donc une liste d’attente de deux à trois semaines. Face à cet encombrement, les malades se rendent dans des cliniques privées où la séance coûte environ 200 dollars, une somme que ne peuvent pas se permettre les familles chrétiennes de Mossoul qui ont tout perdu, chassées de chez elles par l’ultimatum de l’État islamique.

Un appel aux dons urgent
Fraternité en Irak a donc été appelée par le directeur de l’Hopital de Qaraqosh et l’archevêque de la ville pour fournir en urgence deux appareils de dialyse (l’un pour les rhésus positifs, l’autre pour les rhésus négatifs). Ils seront installés à l’hôpital général de Qaraqosh, le seul de la plaine de la Ninive qui ne soit pas sous contrôle des djihadistes.
La solution est d’acheter ces deux machines à Erbil pour la somme de 25 000 dollars chacune. Ce prix comprend l’entretien pendant deux ans et la fourniture de pièces détachées pendant un an.
Le personnel hospitalier de l’hôpital de Qaraqosh est qualifié pour faire fonctionner cette future unité de dialyse. Les machines demandées sont des AK 96, Bio version, de marque Gambro, déjà utilisées par l’hôpital public d’Erbil.

Selon le directeur de l’hôpital de Qaraqosh ce sont environ 100 personnes résidant à Qaraqosh qui sont immédiatement concernées par l’installation de ces deux machines. Nous estimons à au moins 100 autres personnes le nombre de malades à l’extérieur de Qaraqosh, toutes confessions confondues, qui pourraient venir s’y faire traiter.

Pourquoi faire un don rapidement ?
Fraternité en Irak a besoin de 50 000 dollars, soient 38 000 euros, frais de change compris, pour passer au plus vite la commande de ces deux machines de dialyse à Erbil, en Irak. La mise à disposition de la machine prend au minimum un mois, aussi, nous avons besoin de déclencher la commande dans les plus brefs délais. Un patient sans dialyse risque la mort.
Par ailleurs, Fraternité en Irak a noué depuis 4 ans, un partenariat avec l’hôpital général de Qaraqosh, et y envoie régulièrement des médicaments là-bas et est déjà mobilisé, à travers l’opération « Urgence à Ninive » pour l’envoi de plusieurs tonnes de médicaments à ce même hôpital dont l’approvisionnement par Mossoul a été coupé.

Aider, à travers cette association, cet hôpital, c’est venir directement et concrètement en aide aux Irakiens, réfugiés chrétiens mais aussi membres d’autres minorités ou musulmans de la plaine chassés de chez eux par l’implantation de l’Etat islamique.
Vue l’urgence de la situation,Fraternité en Irak préfère recevoir vos dons par virements bancaires ou par Paypal (virement sécurisé). Si vous n’avez pas d’autres solutions nous prenons aussi bien volontiers vos dons par chèque.

Virement bancaire :
Titulaire du compte: FRATERNITE EN IRAK C/O M. BOMMIER 8, rue Lafayette – 75009 PARIS
Domiciliation : LA DEFENSE TOUR SG (03827) Banque   Guichet    No de compte    Clé RIB 30003     03827     00050448592       91 Identification internationale (IBAN) IBAN FR76 3000 3038 2700 0504 4859 291 Identification internationale de la Banque (BIC) SOGEFRPP
Par chèque :
FRATERNITÉ EN IRAK Chez M. BOMMIER 8 RUE LAFAYETTE 75009 PARIS FRANCE

http://fraternite-en-irak.org

Tags:
Chrétiens d'Orient
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement