Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 20 octobre |
Sainte Adeline
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

« Obamacare » : le Parti Républicain décide de poursuivre Obama

Peter Souza

La rédaction d'Aleteia - Publié le 01/08/14

La Chambre des représentants du « Grand Old Party » a approuvé mercredi la décision d’entamer des poursuites contre le Président pour abus de pouvoir. Explications.

Alors que l’AffordableCareAct – désormais appelé « Obamacare »- ne cesse de s’attirer les foudres des chrétiens depuis son adoption il y a quatre ans – notamment pour le non-respect de la promesse du Président de ne pas introduire l’avortement sélectif dans la réforme – (cf. Aleteia et Aleteia 2), le Parti Républicain vient de décider à 225 voix contre 201 d’entamer des poursuites judiciaires contre ce dernier. La plainte devrait être déposée durant l’été, d’après le journal américain The Wire.

Le Parti, qui a toujours considéré cette réforme comme étant anticonstitutionnelle, et profondément encline à dissuader les entreprises de créer de nouveaux emplois, accuse le président Obama d’avoir violé ses responsabilités constitutionnelles en retardant par deux fois l’adoption des dispositions d’un volet de l’Obamacare auquel le parti s’est opposé. Le volet en question concerne l’obligation très controversée pour les employeurs de fournir une couverture sociale à tous leurs employés, une obligation qui pourrait coûter 2,3 millions d’emplois au pays.

Comme le rapporte encore The Wire, des sources proches de la Maison Blanche et du Parti Démocrate entrevoient en filigrane une procédure d’Impeachment qui permettrait la destitution du président Obama, ce que dément fermement John Boehner, le président républicain de la Chambre des représentants.
Outre le grief relatif à l’Obamacare, le rapport de la Chambre énonce de nombreuses autres récriminations concernant la sécurité nationale, l’éducation ou l’immigration, domaines dans lesquels le Président a légiféré par décret exécutif, sans que le Parti Républicain ne puisse s’opposer, ce qui a valu au Président des comparaisons avec le monarque britannique George III, connu pour son tempérament tyrannique.

Il est très difficile de savoir à l’heure actuelle si de telles poursuites seront rendues possibles ou pas, la justice américaine étant généralement réticente à l’arbitrage de litiges entre pouvoir exécutif et législatif. Et dans le cas où la procédure aboutirait, la résolution de l’affaire risquerait fort de s’étendre sur des années.

ST

Tags:
obamaobamacaresante
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
Bracelet Marie-Antoinette
Marzena Devoud
L’émouvante histoire du bracelet de Marie-Antoinette
3
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
4
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
5
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
6
Mathilde de Robien
Rapport Sauvé : au cœur de la souffrance, des témoignages chargés...
7
Père Jacques de Longeaux
La réponse de Jésus à la tentation du pouvoir
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement