Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 29 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Saint Ignace de Loyola, conquistador de Dieu

© DR

Jacques Gauthier - Le blogue de Jacques Gauthier - published on 31/07/14

Le fondateur devient le chef d’une société créée pour l’action et le combat spirituel. La Compagnie de Jésus jouera un rôle important dans la Réforme catholique. L’enseignement sera une des tâches essentielles de la Compagnie. On fonde des séminaires et on organise des missions dans les pays nouvellement découverts pour y étendre la foi catholique.

Les Exercices spirituels
Ignace sera surtout connu par ses Exercices spirituels, un livre à vivre plus qu’à lire. Ses descendants proposeront ces exercices afin que les fidèles trouvent leur voie pour aller à Dieu qui se communique à l’âme, l’enveloppe dans son amour et la dispose à entrer dans la voie où elle pourra mieux le servir.
Les exercices spirituels sont une discipline pour l’âme comme peuvent l’être les exercices physiques pour le corps. Saint Paul représentait le chrétien comme un athlète qui court dans le stade. Ignace écrit au début des Exercices : « Par ces mots d’exercices spirituels, on entend toute manière d’examiner sa conscience, de méditer, de contempler, de prier vocalement ou mentalement. »
La proposition des exercices s’inscrit dans une pédagogie de quatre semaines où l’on reçoit ce qui est donné par un directeur spirituel. Le but est de trouver la volonté divine dans la disposition de sa vie par l’attention de l’esprit et du cœur. La première semaine est axée sur la purification de soi. La deuxième semaine est une sortie de soi par le pardon de Dieu et la méditation des mystères du Christ où l’on imagine les scènes de sa vie. La troisième semaine est concentrée sur la contemplation de la Passion du Christ. La quatrième est dominée par l’acte de prier pour parvenir à l’amour.

La spiritualité ignacienne conduit à une relation personnelle avec le Christ. C’est un chemin d’humanisation qui s’étendra jusqu’aux limites du monde connu : Indes, Amérique latine, Canada. Ignace ne verra pas les fruits de cet apostolat. Il meurt à Rome le 31 juillet 1556, à l’âge de 65 ans, laissant plus de 1000 disciples et des centaines de collèges et de fondations. Il est canonisé en 1622.

  • 1
  • 2
Tags:
ignace de loyolajesuite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement