Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
home iconActualités
line break icon

Paris : la voix des Chrétiens d’Irak a résonné à Notre-Dame

Paul Malo / Aleteia

chretiens irak ND de Paris

Judikael Hirel - Publié le 27/07/14

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées dimanche à Paris afin que la France agisse enfin pour les chrétiens d'Orient et d'Irak.

"Eux aujourd’hui, nous demain", "Stop au massacre des Chrétiens d’Orient", Génocides 1915-2014, l’histoire se répète. Occident réveillez-vous". Derrière les messages des banderoles, chacun pouvait ressentir la sincérité des émotions et des prières de celles et ceux rassemblés devant Notre-Dame de Paris pour exprimer leur soutien aux chrétiens d’Orient. Tous se posent la même question : que faut-il donc faire pour que les autorités françaises sortent de leur silence et soient fidèles au rôle historique que la France a toujours eu au fil des siècles : protéger les Chrétiens d’Orient ?

Pour l’instant, le silence de l’Occident et de la France est assourdissant, alors que les djihadistes de l’Etat Islamique poursuivent impunément leur épuration religieuse systématique en Irak. Alors que l’ONU a parlé de "crime contre l’humanité", L’Elysée et le Quai d’Orsay demeurent aux abonnés absents.

Après un premier Flashmob près de l’assemblée nationale puis un rassemblement de plus de 500 personnes samedi à Lyon, en présence du Cardinal Barbarin à la veille de son départ pour l’Irak, ce dimanche, c’était au tour de Paris de manifester devant Notre-Dame son soutien aux chrétiens persécutés. Plus de 2000 personnes s’y sont retrouvées sur l’esplanade, les politiques, principalement de l’opposition, s’étant succédés pour affirmer leur volonté de faire enfin bouger la France.  

"France, tourne ton regard vers l’Irak, un peuple se meurt sous tes yeux".
Aux côtés des membres la communauté assyro-chaldéenne, parisiens et chrétiens se sont retrouvés sous un soleil de plomb pour lever vers le ciel des feuilles frappées du "n" inscrit sur les portes des chrétiens de Mossoul avant qu’ils ne soient forcés à quitter la ville. "Ils défendent la liberté de culte, leurs convictions religieuses. Ne les oublions pas, car ce qu’ils font là-bas, c’est rester au nom de leur idéal, a affirmé le grand rabbin Olivier Kaufmann. Une partie de leurs convictions, c’est-à-dire prier le Dieu unique dans nos lieux de culte."

Des fanatiques contre toutes les religions
"C’est important de dire qu’il ne s’agit pas d’un problème par rapport aux musulmans, juifs ou chrétiens, a expliqué Soeur Nathalie Becquart, présente dans la foule avant de lire les intentions de prière durant la messe à Notre-Dame. C’est un problème entre des fanatiques et des gens de toutes religions.""Nous sommes là pour exprimer notre solidarité avec tous ceux qui souffrent au Moyen-Orient. Demain matin, deux évêques français partent en Irak à la rencontre des Chrétiens. Il faut leur dire "vous n’êtes pas seuls, nous voulons vous exprimer nos prières." L’Eglise est universelle, nous sommes frères et soeurs dans le Christ."

Après que la foule présente eut repris les slogans proposés par les organisateurs ("nous sommes tous des Nazaréens", "non à l’extermination, justice, paix et protection", "où es-tu, pays des droits de l’homme ?"), cette manifestation pour les Chrétiens d’Irak s’est achevée par un Notre Père collectif, récité en français puis en araméen, au pied de Notre-Dame de Paris. Et alors que tous commençaient à se diriger vers la cathédrale pour une messe dédiée aux chrétiens d’Orient, la Patrouille de France survolait les manifestants. Faut-il y voir un signe ?

Tags:
Chrétiens d'OrientNotre Dame de Paris
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
2
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
3
La rédaction d'Aleteia
Il y avait-il un saint à bord du Titanic ?
4
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
5
WEB2-CHURCH-SAINTJOSEPHDESNATIONS-WEB2-CHURCH-SAINT-JOSEPH-DES-NATIONS-Eleonorede-Vulpillieres.jpg
Eléonore de Vulpillières
Paris : le tabernacle de Saint-Joseph des Nations forcé par des m...
6
Marzena Devoud
Les six choses (importantes) à savoir sur les funérailles du prin...
7
POmpier Notre Dame de Paris
Timothée Dhellemmes
« D’en haut, on entend les chants » : des pompiers raconten...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement