Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 28 janvier |
Saint Thomas d'Aquin
home iconActualités
line break icon

Les chrétiens d’Irak seraient-ils déjà morts ?

© David Evers / Flickr CC

Koztoujours - Publié le 24/07/14

Comment se rendre utile ? Dans son dernier billet, le blogueur Koz pose crûment la question.

Avez-vous le temps de lire un billet inutile ? Si oui, poursuivez. Je suis un peu comme Romain : ce billet ne sera pas le dernier des billets risibles d’inutilité que j’aie pu écrire à propos des chrétiens d’orient. Ce sont les limites de l’écriture. À quoi sers-tu, avec tes petits tweets et  tes billets ? À donner un dérisoire écho au cri de souffrance des chrétiens irakiens tout au fond de leur puits ? Echo misérable, loin, loin, si loin du petit cercle de lumière ? A quoi sers-tu ? À te réconforter en te disant que tu marques un peu de solidarité ? À te donner bonne conscience ? À avoir fait ta part – ça y est, tu as écrit ton billet, parfait ? Ou est-ce que mon écriture n’est pas méprisable ? À ce niveau d’indifférence et d’inaction, soit tu pars sur place soit tu fermes ta gueule. Je sais que certains vont partir bientôt. Mon cœur est avec eux. Et mon cul sur ma chaise.
Mais non, Koz, ça n’est pas inutile. Je sais ce que l’on peut me répondre, je me le dis moi-même. Bouger un peu le petit milieu du web, c’est mieux que ne rien faire. Laisser transparaître la solidarité, la peine, la prière, ce n’est pas rien pour un chrétien irakien qui verrait passer ces lignes. Je sais que Mgr Sako nous demande juste, ou nous demande au moins, de leur permettre de ne pas se sentir oubliés. Et, en 2010, je quittais le parvis des droits de l’Homme avec cette phrase en tête :  "nos frères qui souffrent en Irak ont besoin des images de votre solidarité." Ils ont besoin des images de notre solidarité, oui. Ils ont besoin de ne pas crever, aussi.
Mais relayer leur cri du fond du puits, pourquoi ? Qui nous entend ? Un interlocuteur me rappelait récemment l’existence de « son homologue » au Quai d’Orsay, spécialement en charge des chrétiens d’rient. Non, la France ne les oublierait pas. Il relevait lui-même que le risque était que cela devienne la routine. La France a-t-elle encore une capacité de réaction sur le sujet ? Ou se borne-t-elle à émettre le communiqué de condamnation qui convient ?

Faire du bruit.
On me répondait que l’usage solidaire de ce symbole, sorte d’étoile jaune mais rouge sang apposée sur les maisons des chrétiens à Mossoul, n’arrêterait pas l’EIL. Bien sûr. Nous sommes stupides mais avec un reliquat de lucidité. Non, faire du bruit, ne serait-ce que pour alerter nos propres responsables. Et en fait d’alerte, quoi ? Oui, le Quai d’Orsay a réagi, par la voix de Romain Nadal, son porte-parole. Il a même fait un tweet. Que demande le peuple ?! Que l’on dépasse le service minimum et l’indignation protocolaire. A-t-on entendu Laurent Fabius ? A-t-on entendu Manuel Valls ? A-t-on entendu François Hollande ? Quand Nicolas Sarkozy s’exprimait, j’avais le mauvais goût de m’interroger sur sa sincérité, mais au moins le faisait-il. Mais là…
Vous me direz qu’il y a une actu très chaude actuellement et que l’exécutif est occupé à autre chose. Mais ça ne devrait pas être le cas du Ministère des Affaires Etrangères ne serait-ce qu’au titre de notre engagement international séculaire. Je me souviens avoir lu que lors du génocide rwandais, les diplomates tournaient autour du pot pour ne surtout pas prononcer le mot "crime contre l’humanité" , parce qu’une fois prononcé, les pays seraient contraints d’agir. Eh bien ce mot a été prononcé. A l’ONU. Par le Secrétaire Général. Et en France ? On la moule. Fabius, Valls, Hollande, une déclaration un tant soit peu solennelle ? Non, rien.

Vous me direz que l’on bougera quand il y aura des massacres. On peut attendre, et on attendra ça. Vous êtes réalistes. Mais en partie seulement. Parce que les chrétiens irakiens, on les a déjà massacrés. Souvenez-vous en 2010, l’attentat contre la cathédrale de Bagdad. «

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
ChrétiensChrétiens d'Orient
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Tzachi Lang, Israel Antiquities Authority
John Burger
Une pierre portant l'inscription "Christ, né de de Marie" retrouv...
2
jeunesse et covid
Jeanne Larghero
Face au coronavirus, jouer la sécurité ou tenter le risque ?
3
Domitille Farret d'Astiès
Faustine et Bérénice partent à pied vers Jérusalem sans un sou en...
4
WEB2-Rene-Regalado-diocese-of-malaybalay.jpg
Agnès Pinard Legry
Philippines : le père René Regalado abattu de plusieurs balles da...
5
Xavier Patier
Séparatisme: "On vise la mosquée radicale et l’obus tombe sur l’é...
6
étudiante
Marzena Devoud
Le kit de survie spirituelle des étudiants confinés
7
Domitille Farret d'Astiès
Partir en mission en Inde, la formidable aventure de la famille C...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement