Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 23 septembre |
home iconAu quotidien
line break icon

​Se faire faire un piercing ou un tatouage… est-ce chrétien ?

Wikimedia / Alexander Kozlov

tatouage

aleteia - Publié le 24/07/14

Les tatouages sont à la mode. Mais qu’y a-t-il derrière le tatouage, les piercings ou autres marques corporelles ? Est-ce juste une réalité inoffensive, anodine, banale ?

L’usage des tatouages est très ancien. Ils font partie de l’identité, unique et exclusive, de certaines peuplades aborigènes ancestrales de Polynésie et d’Amérique du Sud. Mais aujourd’hui, ils sont associés à différentes réalités qui n’ont rien à voir avec l’utilisation et la signification que leur donne ou leur ont donnée ces peuplades :

1- Les tatouages  relèvent essentiellement d’un esprit exhibitionniste et peuvent refléter, dans la plupart des cas, un déséquilibre psychologique  et une  immaturité psychologique qui se manifestent dans un caractère faible, la personne agissant ou se tatouant sur une impulsion. Qu’entend-on par-là ?  Eh bien, avec les années qui passent, on observe un pourcentage élevé de gens qui regrettent, reconnaissent que ce  tatouage était, en fait, une erreur de jeunesse, et cherchent alors à en inverser les effets, avec les frais, inconvénients et perte de temps que cela suppose. Nombreux sont ceux qui, cherchant une reconnaissance, pensent échapper ainsi  à une basse estime qu’ils ont d’eux-mêmes; d’autres, dans un esprit de vanité, cherchent à attirer les regards.

2- Les tatouages impliquent une révolte contre l’ordre social établi, mais pas toujours, ni de manière absolue.

3- Les tatouages sont associés, mais pas toujours, à l’appartenance à certains groupes poursuivant diverses finalités. Sont sources de préoccupation, et pas seulement du point de vue pastoral, les tatouages qui impliquent l’appartenance à des sectes sataniques, à de fausses spiritualités  comme le New Age, l’occultisme etc.,  comportant  généralement des images agressives, grotesques et irrévérencieuses.

Et devant Dieu, l’Eglise et la foi ? Officiellement l’Eglise ne s’est pas prononcée sur ce phénomène, et je ne pense pas qu’elle le fera. Je ne vois pas, par exemple, le Pape rédiger une Lettre encyclique ni une Exhortation apostolique, directement ou indirectement, sur le sujet. Certaines choses sont laissées à la discrétion et au discernement des pasteurs légitimes (évêques et prêtres), chargés de leur donner le traitement approprié.
Mais, simple question de bon sens, on peut dire beaucoup de choses ; et même sans crainte de nous tromper, il est possible de nous référer à l’Ecriture Sainte. Bien que nous, les chrétiens d’aujourd’hui, ne soyons plus soumis à la loi de l’Ancien Testament (Galates 3:23-25), le fait qu’il y avait un commandement de Dieu aux Israélites contre les tatouages devrait nous faire réfléchir : « Vous ne ferez point d’incisions dans le corps pour un mort, et vous vous ne vous ferez pas de tatouage. Je suis Yahvé. (Lévitique 19:28).  La recherche de tatouages et autres est une manière de modeler notre vie sur le monde ; et sur cela, l’apôtre saint Paul est catégorique; rappelons ce qu’il dit : « Et ne vous modelez pas sur le  monde présent, mais que le renouvellement de votre jugement vous transforme et vous fasse discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait » (Rm 12,2).Les chrétiens, nous sommes dans le monde, mais pas du monde; autrement dit, nous ne devons pas imiter le monde, mais imiter le Christ ; le tatouage n’est pas un péché, mais nous identifie à une culture antichrétienne, à un manque de  valeurs.  Que ce soit toujours le Seigneur qui éclaire notre vie chrétienne et non une mode,  un objet ou la mentalité du monde .Maintenant, le respect chrétien pour la personne humaine doit nous conduire aussi à respecter et prendre soin du corps, à la mesure et à l’équilibre. “ Ne savez-vous pas que votre corps est un temple du Saint Esprit, qui est en vous et que vous tenez de Dieu? Et que vous ne vous appartenez pas? Vous avez été bel et bien achetés! Glorifiez donc Dieu dans votre corps (1 Cor. 6, 19-20);  par conséquent, notre corps est un don de Dieu et il nous appartient de l’aimer, de le respecter, le soigner et ne pas le maltraiter.

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
tatouage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
3
Jeanne Larghero
Contraception : si c’est gratuit, c’est toi le produit !
4
SANKTUARIUM W LA SALETTE
Timothée Dhellemmes
Le pape François s’adresse aux pèlerins de Notre-Dame de La Salet...
5
Laurent Ottavi
Guillaume Cuchet : « Le catholicisme aura l’avenir qu’on voudra b...
6
Père Christian Lancrey-Javal
Esquiver, encaisser, répondre. La leçon de bo...
7
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement