Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 05 décembre |
Saint Gérald
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

​Se faire faire un piercing ou un tatouage… est-ce chrétien ?

​Se faire faire un piercing ou un tatouage… est-ce chrétien ?

Wikimedia / Alexander Kozlov

tatouage

aleteia - publié le 24/07/14

Les tatouages sont à la mode. Mais qu’y a-t-il derrière le tatouage, les piercings ou autres marques corporelles ? Est-ce juste une réalité inoffensive, anodine, banale ?

L’usage des tatouages est très ancien. Ils font partie de l’identité, unique et exclusive, de certaines peuplades aborigènes ancestrales de Polynésie et d’Amérique du Sud. Mais aujourd’hui, ils sont associés à différentes réalités qui n’ont rien à voir avec l’utilisation et la signification que leur donne ou leur ont donnée ces peuplades :

1- Les tatouages  relèvent essentiellement d’un esprit exhibitionniste et peuvent refléter, dans la plupart des cas, un déséquilibre psychologique  et une  immaturité psychologique qui se manifestent dans un caractère faible, la personne agissant ou se tatouant sur une impulsion. Qu’entend-on par-là ?  Eh bien, avec les années qui passent, on observe un pourcentage élevé de gens qui regrettent, reconnaissent que ce  tatouage était, en fait, une erreur de jeunesse, et cherchent alors à en inverser les effets, avec les frais, inconvénients et perte de temps que cela suppose. Nombreux sont ceux qui, cherchant une reconnaissance, pensent échapper ainsi  à une basse estime qu’ils ont d’eux-mêmes; d’autres, dans un esprit de vanité, cherchent à attirer les regards.

2- Les tatouages impliquent une révolte contre l’ordre social établi, mais pas toujours, ni de manière absolue.

3- Les tatouages sont associés, mais pas toujours, à l’appartenance à certains groupes poursuivant diverses finalités. Sont sources de préoccupation, et pas seulement du point de vue pastoral, les tatouages qui impliquent l’appartenance à des sectes sataniques, à de fausses spiritualités  comme le New Age, l’occultisme etc.,  comportant  généralement des images agressives, grotesques et irrévérencieuses.

Et devant Dieu, l’Eglise et la foi ? Officiellement l’Eglise ne s’est pas prononcée sur ce phénomène, et je ne pense pas qu’elle le fera. Je ne vois pas, par exemple, le Pape rédiger une Lettre encyclique ni une Exhortation apostolique, directement ou indirectement, sur le sujet. Certaines choses sont laissées à la discrétion et au discernement des pasteurs légitimes (évêques et prêtres), chargés de leur donner le traitement approprié.
Mais, simple question de bon sens, on peut dire beaucoup de choses ; et même sans crainte de nous tromper, il est possible de nous référer à l’Ecriture Sainte. Bien que nous, les chrétiens d’aujourd’hui, ne soyons plus soumis à la loi de l’Ancien Testament (Galates 3:23-25), le fait qu’il y avait un commandement de Dieu aux Israélites contre les tatouages devrait nous faire réfléchir : « Vous ne ferez point d’incisions dans le corps pour un mort, et vous vous ne vous ferez pas de tatouage. Je suis Yahvé. (Lévitique 19:28).  La recherche de tatouages et autres est une manière de modeler notre vie sur le monde ; et sur cela, l’apôtre saint Paul est catégorique; rappelons ce qu’il dit : « Et ne vous modelez pas sur le  monde présent, mais que le renouvellement de votre jugement vous transforme et vous fasse discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait » (Rm 12,2).Les chrétiens, nous sommes dans le monde, mais pas du monde; autrement dit, nous ne devons pas imiter le monde, mais imiter le Christ ; le tatouage n’est pas un péché, mais nous identifie à une culture antichrétienne, à un manque de  valeurs.  Que ce soit toujours le Seigneur qui éclaire notre vie chrétienne et non une mode,  un objet ou la mentalité du monde .Maintenant, le respect chrétien pour la personne humaine doit nous conduire aussi à respecter et prendre soin du corps, à la mesure et à l’équilibre. “ Ne savez-vous pas que votre corps est un temple du Saint Esprit, qui est en vous et que vous tenez de Dieu? Et que vous ne vous appartenez pas? Vous avez été bel et bien achetés! Glorifiez donc Dieu dans votre corps (1 Cor. 6, 19-20);  par conséquent, notre corps est un don de Dieu et il nous appartient de l’aimer, de le respecter, le soigner et ne pas le maltraiter.

Ces gadgets (piercings) et/ou marques (tatouages) ne sont en aucune façon des éléments propres à la culture chrétienne ;  ils frisent l’imprudence, la stupidité, l’immodestie dans la présentation. Le mal commence quand le fait de les porter devient une manière d’exprimer révolte ou agressivité, ou quand ils deviennent des symboles de l’appartenance à des groupes qui promeuvent des contenus immoraux.
Ils ne sont pas immoraux en soi, mais par le sens qui est donné et qu’on veut transmettre. Par exemple, si la raison pour laquelle vous souhaitez vous faire tatouer la peau est seulement de satisfaire à vos désirs coupables, de plaire aux regards humains ou de vous faire plaisir, alors se tatouer est péché. En fin de compte, ainsi qu’on l’a vu, les tatouages ou les piercings, objectivement au sens strict, ne sont pas en soi des péchés. Mais le fait que les tatouages ne sont pas un péché ne signifie absolument pas qu’ils soient recommandables, positifs, louables, plausibles et appropriés. Ils ne sont pas l’idéal ni prioritaires dans la vie du croyant.

Que chacun dise avec l’apôtre Paul: « Tout est permis ; mais tout n’est pas profitable » (1 Cor 10, 23-33).

Dix considérations
1.- Les tatouages et/ou piercings peuvent avoir pour origine une situation de péché et peuvent générer le péché. Chacun, avec une conscience bien formée, saura la réalité en ce qui le concerne.  Une règle? « Le péché est une faute contre la raison, la vérité, la conscience droite; il est un manquement à l’amour véritable, envers Dieu et envers le prochain, à cause d’un attachement pervers à certains biens »” (Catéchisme de l’Eglise catholique, 1849).  Le péché nous éloigne de l’amour de Dieu, du bien et des vertus; le péché, étant une offense, à Dieu, suppose une rupture avec Lui, et donc avec le salut, dans une manière légère ou grave.

2.- Tout ce qui est immoral n’est pas péché, mais tout péché, oui, est immoral. La ligne qui sépare ce qui est immoral de ce qui est péché, est très, mais très fine, mince. subtile.  Beaucoup de tatouages et piercings sont associés à l’immoralité,  que ce soit par l’image en soi ou par les endroits où ceux-ci se situent; endroits qui sont exposés sans vergogne à la vue des autres, voire de caractère narcissique. Dans tous les cas, les tatouages et piercings sont à proscrire parce qu’ils portent atteinte à l’intégrité du corps et, en ce sens, ils sont immoraux.

3.- Des pratiques telles que les piercings ou les tatouages, ne sont pas indispensables à la vie. Ces pratiques ne procurent  pas le bonheur ni l’épanouissement personnel. C’est perte de temps, d’argent, d’amis et d’opportunités. Qu’y gagne-t-on? Risques, rejet, malaise, en définitive, rien qui vaille.

4.- Celui qui arbore ces choses  se verra empêché de donner son sang  ou ses organes pendant un temps indéfini. Souvent le fait de donner son sang peut sauver une vie, notamment celle d’un être cher, mais être tatoué vous rend inapte pour cela.

5.- Ceux qui s’adonnent à ces pratiques doivent savoir qu’ils peuvent contracter des maladies comme le  SIDA, l’Hépatite C et autres. Ils doivent accepter de subir des examens médicaux par la suite pour vérifier qu’ils n’ont  pas de problèmes ou trouver des solutions à des problèmes dérivés.

6.- Celui qui s’obstine doit considérer qu’on ne doit pas se faire tatouer des images susceptibles d’offenser les autres ou  qui offensent la religion. Egalement  en se tatouant avec un symbole religieux, faire attention à ce que  sa propre vie offre un témoignage de cohérence avec ce symbole.

7.-  Celui qui envisage de se tatouer ferait bien de songer à l’avenir et se demander ce qui arrivera quand il aura mûri et souhaitera  changer de vie;  il pourrait bien regretter de porter sur le corps une image qui sera alors totalement ridicule ou déplacée.

8.- Nous devons nous rappeler que Dieu ne se fie pas aux apparences, seulement au cœur ; si le croyant est tatoué, Dieu regardera seulement son cœur.

9.- Les tatouages sont de mauvais goût (même si certains les considèrent comme des œuvres d’art). Aurais-tu l’idée de rayer ta voiture ou les portes et les murs de ta maison? Je crois que non, ni parce que c’est la mode. Tu entretiendras ta voiture comme sortie d’usine ; toi aussi, maintiens-toi comme tu as été créé.

10.- Ceux qui cherchent un tatouage ou un piercing pour  “être à la mode  » ne considèrent pas la perception négative de la part de tiers, avec les conséquences négatives; en effet, les tatouages sont associés, à tort ou à raison,  à des situations anormales. Ils affectent alors socialement et professionnellement ces personnes. Par exemple, on refuse généralement ces personnes tatouées ou avec des piercings lors du recrutement  de personnel dans les entreprises,  du fait de la mauvaise impression qu’ils donnent  et que cela contredit l’image institutionnelle que l’entreprise cherche à avoir et à maintenir.

Tags:
tatouage
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement