Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 22 avril |
Saint Epipode
home iconActualités
line break icon

Chine : L’Eglise face aux défis de l’urbanisation

Eglises d'Asie

Eglises d'Asie - Publié le 23/07/14

L’exode rural et l’explosion urbaine bouleversent la Chine lancée dans une course effrénée au développement économique. Comment rejoindre les chrétiens, vivifier les communautés catholiques, leur donner d’être fécondes ?

(Légende photo : Communion dans la cathédrale Saint-Sauveur à Pékin)

De l’agence d’information des Missions Etrangères de Paris, Eglises d’Asie :

Depuis un peu plus de trente ans, la géographie humaine de la Chine est bouleversée en profondeur par un phénomène massif : un exode rural très rapide, dont le corollaire est la croissance phénoménale que connaissent les villes. Pour l’Eglise catholique, ce processus massif d’urbanisation rapide pose de nombreux défis très concrets et les communautés catholiques doivent trouver de nouveaux chemins pour rejoindre les citadins avec leurs difficultés et leurs modes de vie.

Dans l’article ci-dessous, le P. Sergio Ticozzi, membre de l’Institut pontifical des Missions Etrangères (PIME) de Milan, expose ce phénomène et la manière dont l’Eglise tente d’y répondre. Chercheur au Centre d’études du Saint-Esprit, centre de recherches du diocèse de Hongkong, le P. Ticozzi suit l’actualité politique et religieuse de la Chine depuis de nombreuses années. Publié sous le titre Urbanization: Challenges for the Church in China, son article est paru dans le numéro 171, vol. 33, Hiver 2013, de Tripod, publication du Centre d’études du Saint-Esprit.

Les grandes villes de Chine sont confrontées à de nombreux problèmes : les embouteillages, la surpopulation, la pollution de l’air, la mauvaise planification architecturale ou encore les conditions de logement. Cela implique des adaptations nécessaires pour l’Eglise aussi.

Quelques statistiques
La Chine est au milieu d’un processus très accéléré d’exode rural. Selon l’estimation officielle, à la fin 2012, la Chine continentale avait une population urbaine de 712 millions de personnes, soit 52,6 % de la population totale. Selon les prévisions, près de 70 % de la population vivra en ville d’ici à 2035.
Cependant, ces statistiques peuvent être trompeuses en fonction des critères utilisés. En comparant les données année par année des statistiques officielles, on constate beaucoup de contradictions.
Par exemple, en comparant les données tirées de l’Etude statistique de la Chine, données par le Bureau National des Statistiques pour les années 1990 et 1991, la contradiction est évidente : l’étude de 1990 donne une population urbaine de 574 940 000 habitants surpassant la population rurale qui serait de 536 970 000 habitants ; alors que le livre de 1991 donne respectivement 301 910 000 et 841 421 000, ajustant les pourcentages des années passées. Quelle en est la raison ? Il y a en effet de vraies difficultés à obtenir des données précises sur la population, et à définir ce qu’on entend par « zones urbaines ». En conséquence, il est difficile de réunir des données objectives dans un pays aussi vaste que la Chine.
De plus, des questions politiques peuvent empêcher les autorités d’admettre une hausse du pourcentage des citadins, car cela obligerait à leur donner plus de privilèges et d’avantages par rapport à la population rurale. C’est seulement quand l’identité résidentielle (le fameux « Hukou ») sera complètement abolie et que les gens pourront déménager avec l’assurance d’un traitement égalitaire, que des statistiques objectives pourront être fournies.

Le processus d’urbanisation
Mais, quelles que soient les statistiques, l’histoire du processus d’urbanisation est bien connue. Les autorités chinoises ont toujours su les dangers d’une différence trop prononcée entre les zones urbaines et rurales, qui peuvent provoquer des antagonismes dans le pays. Pourtant, la ligne politique était de garder les fondations rurales et agricoles de l’économie du pays pour soutenir l’industrialisation.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
Tags:
chineurbanisation
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Funeral of Prince Philip
Marzena Devoud
L’adieu de la reine Elizabeth à son époux
2
Marzena Devoud
Prendre soin de son âme, les conseils de trois vieux moines
3
WEB2-Quentin-Bernier-Gravat-VILLE-DE-VINCENNES.jpg
Agnès Pinard Legry
Vincennes : l’élu avait aussi l’Ordre de Malte dans l...
4
WEB2-SINAI-EGYPT-shutterstock_565478749.jpg
Agnès Pinard Legry
Égypte : un chrétien exécuté par l’État islamique dans le nord du...
5
Adalbert d'Esztergom
Caroline Becker
Une capsule temporelle retrouvée au sommet d’une cathédrale
6
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
C’est par nos blessures que Jésus choisit d’e...
7
WEB2-Romilly-la-Puthenaye-INCENDIE-SDIS27.jpg
Agnès Pinard Legry
L’église de Romilly-la-Puthenaye entièrement détruite par un ince...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement