Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 23 février |
Saint Alexandre l'Acémète
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le rêve impossible du Califat islamique

isil mossul

sayf alhak / YouTube

isil mossul

Asianews.it - publié le 21/07/14

Pourquoi le monde arabe ne veut pas de solutions datant du 7e siècle pour le 21e siècle !

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Voici le résumé d’une importante analyse du nouveau Califat de Bagdad  rédigée par le père jésuite arabe et expert du monde islamique, Samir Khalil Samir, sur Asianews, avec autorisation de celle-ci. Nous recommandons vivement la lecture de l’article intégral, ici. Il importe de comprendre en profondeur ce qui se passe réellement dans le monde islamique, en particulier les chrétiens qui travaillent dans le dialogue interreligieux.

L’annonce de la création du Califat islamique par l’Irakien Abou Bakr al-Baghdadi  met en lumière un sentiment de désespérance dans le monde arabe. Il s’agit de restaurer le califat de Bagdad, considéré comme la période la plus brillante de l’Islam. Cette tentative n’est pas nouvelle à l’époque contemporaine. Mais la majorité des musulmans ne rêvent plus de vivre dans un califat, ni dans un empire sans frontières.  

Le califat est un rêve, et se réfère au califat de Bagdad, abbasside. Comme le “calife” al-Bagdadi lui-même l’affirme dans ses prêches, il veut répondre au déclin du monde arabe et islamique. Et ce déclin est reconnu par les intellectuels et les gens de tous horizons de vie. Pour le détecter, il suffit de comparer n’importe quel pays musulman avec ceux de l’économie occidentale : la politique, les droits de l’homme, la justice, la vie sociale, l’attention aux faibles et aux pauvres… nous sommes vraiment dans une période de déclin. Même quand nous avons des milliards et que nous sommes plus riches que n’importe qui (pensez au pétrole arabe), le niveau d’éducation est très bas et la contribution à la civilisation mondiale est nulle !  

Le monde arabe doit reconnaître ceci : nous avons de l’argent, mais il est aux mains d’une minorité ; nous avons les chiffres, avec des centaines de millions de personnes, mais nous allons à la guerre seuls. En fait, le seul moyen de recouvrer notre dignité, c’est de reconstruire culturellement l’homme arabe et musulman et, pour ce faire, repenser les lois, appliquer les droits humains, les renforcer, en allant dans le sens d’une culture ouverte, qui sympathise avec tout le monde. La culture actuelle se fonde sur les droits humains et la solidarité entre les peuples. Et que faisons-nous ? Nous essayons de justifier et de les amener tous à un mode de vie qui remonte à une période passée (VIIe siècle), typique d’une région et du bédouin du désert : ce ne peut être une solution pour le XXIe siècle.  

L’erreur du monde islamique  
L’erreur du monde islamique se situe à un niveau idéologique. Cela conduit à des guerres idéologiques : culturelles, religieuses, historiques, mais jamais sur la base des besoins réels des personnes.  

Les peuples arabes réclament des solutions aux besoins fondamentaux ; l’égalité entre hommes et femmes ; entre musulmans et non-musulmans ; entre riches et pauvres (les pauvres dans le monde arabe n’ont  jamais de voix !). Au lieu de prendre le meilleur de la civilisation moderne et de l’assimiler, nous cherchons la solution en revenant en arrière.  

Les partisans de la théorie du « complot » accusent les Etats-Unis et certains pays européens d’avoir favorisé le génocide dans le monde islamique. Si cette théorie est vraie, alors nous, les Arabes, nous sommes stupides : qui fait les guerres intestines dans la région, dans le monde arabe ? Nous!  Et même si nous nous laissons piéger si facilement, notre responsabilité serait maintenue.  

Si nous voulons vraiment reconstruire la société arabe, certaines options essentielles sont nécessaires :  

1. Nous, les Arabes, nous devons apprendre à vivre ensemble sur la base de valeurs partagées, sans partir en guerre pour cause de différences religieuses. Et d’autre part, nous devons penser à la solidarité des pays et de la région. Il n’est pas possible qu’il y ait des arabes super riches alors que d’autres luttent pour survivre ; ces écarts favorisent les guerres.

2. À un autre niveau, collaborer dans toute la région, surtout avec Israël, pour la paix avec les Palestiniens. Chaque pas vers la paix en ce sens, peut aussi favoriser les relations avec l’Occident.

3. Une autre urgence : que les pays arabes mettent au point des constitutions inspirées par la justice, l’égalité, les droits de l’homme, la paix, indépendamment du sexe et de la religion.  

4. Enfin, la société a besoin d’être lavée de la corruption. Nos pays sont gangrenés par la corruption. En Egypte, par exemple, beaucoup de gens ne vont pas à l’hôpital parce qu’ils savent que tous les services, même le plus simple, ne peuvent être dispensés que si vous versez un bakchich. Pour une chirurgie, une pilule quotidienne, une injection, il faut payer, sinon on ne vous soigne pas !  

Ce mouvement du califat ne respecte aucun de ces quatre principes. Il  ne réussira pas ; en fait, il renforce la discrimination sur la base de règles établies voici plus de 1000 ans. La grande majorité des musulmans veulent vivre selon les valeurs réelles et actuelles ; Seuls les salafistes veulent retourner au Moyen-Age !

 La solution est d’entrer dans une vision de collaboration internationale entre les pays arabes, pour construire une nouvelle civilisation, en intégrant les éléments positifs de la modernité et les valeurs contenues dans la tradition islamique. Sinon, le monde arabe ne fera que reculer et  – ce qui est pire –  il le fera au nom de la religion, autrement dit de l’Islam. Le moment est venu de sauver l’Islam, en combattant le fanatisme religieux.

Tags:
Chrétiens en Irak
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement