Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
home iconÉglise
line break icon

Corée du Sud : la crise de croissance du catholicisme

Eglises d'Asie

Eglises d'Asie - Publié le 19/07/14

Du 14 au 18 août 2014, le pape François vient à la rencontre de l’Eglise catholique de Corée, en plein expansion. Le sociologue des religions Park Moon-Su analyse les forces et les faiblesses de cette communauté chrétienne.

(Légende photo : ces jeunes paroissiens et leur pasteur reprennent la parodie du célèbre Gangnam Style – du nom d’un riche quartier de Séoul – du chanteur sud-coréenPsy).

Extraits d’un article publié par Eglises d’Asie sous le titre : « Enjeux actuels du catholicisme coréen » :

Les chiffres sont spectaculaires : année après année, le nombre des catholiques en Corée croît. Face à ce phénomène, le sociologue Park prend pourtant ses distances pour ne pas se laisser entraîner à une certaine euphorie due à l’augmentation continue du nombre des baptisés, au renouveau biblique à l’œuvre dans l’Eglise de Corée ou encore à la ferveur dont font montre les fidèles. Il s’attache à étudier ce qu’il identifie comme certains points faibles de l’Eglise en Corée. Bon connaisseur de cette Eglise – il a conseillé plusieurs diocèses et congrégations religieuses à analyser leur état –, il est attentif à la manière dont les non-catholiques perçoivent les catholiques et l’institution ‘Eglise’. (…)
Intitulée « Urgent Issues Facing Modern Korea Catholicism and Their Subtext », cette étude est parue dans le Korea Journal, publication bilingue (anglais-coréen) rattachée à l’Unesco (vol. 52, n° 3, automne 2012, pp. 91-118).

Voici des morceaux choisis par Aleteia de l’introduction de cette étude :
 (…)
Depuis les années 1990, le catholicisme coréen a connu une augmentation continue de la taille de sa communauté. Avec cet accroissement de la communauté, le nombre des paroisses, des prêtres et également des religieux a donc enregistré une très forte progression. Sa participation à l’aide sociale a également connu la plus forte augmentation quantitative parmi toutes les différentes dénominations religieuses de Corée.
Dans le même temps, la fréquence des déclarations du catholicisme concernant la société et son implication sociale a chuté. Les actions des associations de laïcs qui avaient l’habitude de contribuer activement à des mouvements sociaux ont diminuées de manière significative. L’accroissement du nombre de prêtres s’est traduit par un retrait des laïcs dans les activités de l’Eglise. Parallèlement à l’enrichissement soudain de l’Eglise et à l’augmentation des influences politiques et sociales de l’Eglise, le catholicisme a été également qualifié, dans un esprit critique, de « puissance religieuse », à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Eglise.
En ce qui concerne la vie de foi de la communauté, des signes d’un engagement religieux moins fort, au sens de la sociologie de la religion, sont devenus manifestes. Le sens de la communauté parmi les fidèles s’est affaibli et le nombre de catholiques que l’on pourrait qualifier de « tièdes » a continué à progresser. De plus, alors que le nombre des jeunes a baissé, celui des personnes âgées a beaucoup augmenté
Ainsi, le catholicisme coréen a connu en interne des changements quantitatifs et qualitatifs, parallèlement aux transformations qui ont eu lieu dans le pays. Ce qui suit est une analyse des changements qui se sont produits, à la fois sur le comment et sur le pourquoi de leur déclenchement.

Augmentation soutenue de la taille de la communauté, une augmentation à double tranchant
L’accroissement de la taille de la communauté a permis de renforcer l’influence sociale du catholicisme coréen, mais, en même temps, il a suscité diverses critiques théologiques au sein même de l’Eglise.
Le nombre total des catholiques est passé de 4 071 560 en 2000 à 5 309 964 en 2011, soit un accroissement de 1 238 404. Cela représente une augmentation de 30,4 % à partir de 2000 et un accroissement annuel moyen de 103 200 fidèles. Au 31 décembre 2011, le nombre des catholiques coréens représentait 10,3 % de la population sud-coréenne. Le taux de croissance des catholiques, comparé à la période antérieure à 2000, a diminué mais un accroissement quantitatif se poursuit (CBCK 2011 ; 2012,9).

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
Chrétienscoree
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
2
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
3
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
Mathilde de Robien
Brésil : une statue du Christ plus haute que celle du Rédempteur
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement