Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 30 octobre |
Bienheureuse Bienvenue Bojani
home iconCulture
line break icon

Soeur Cristina : des attaques inimaginables dans les coulisses de The Voice

AFP PHOTO / MARCO BERTORELLO

ITALY, Milan : Sister Cristina Scuccia (L) performs with Italian Singer J-Ax during the Italian State RAI TV program's final "The Voice of Italy", in Milan on June 5, 2014. AFP PHOTO / MARCO BERTORELLO

Aciprensa - Publié le 10/07/14

« Je n’aurais jamais imaginé que l'on puisse se permettre d’attaquer une religieuse de cette façon » reconnaît son “coach”, le rappeur J-Ax

Dans un entretien à un journal local Il Garantista, J-Ax le “coach” de Sœur Cristina Scuccia, la jeune religieuse qui a  remporté la version italienne du concours de chant télévisé The Voice, en juin dernier,  a révélé que celle-ci  avait été la cible d’attaques d’autres artistes tandis qu’elle était à l’affiche.

Voilà des déclarations qui détonnent, alors même qu’en France, les maisons de production ont lancé une véritable quête aux prêtres et religieuses chantantes, pour tenter de reproduire dans l’Hexagone le miracle italien du parcours de Soeur Cristina dans The Voice Italy. En effet, dans une interview, Alessandro Aleotti – de son vrai nom J-Ax– raconte que le concours une fois terminé, il a appelé Sœur Cristina  ainsi que la mère supérieure de sa communauté. « Je leur ai dit à toutes les deux "aujourd’hui je me remets entre les mains des Ursulines et du Vatican !" car j’ai été moi aussi profondément choqué. Je n’aurais jamais imaginé que des gens je parle aussi des employés, des autres artistes – puissent se permettre d’attaquer une religieuse de cette façon ». Et d’ajouter : « Personne ne l’aurait fait avec un moine bouddhiste ».

Interrogé sur l’existence de la persécution contre les moines bouddhistes, le rappeur milanais a répondu qu’elle existe effectivement  « mais bien moins qu’avec Sœur Cristina. Beaucoup de gens l’ont vue comme une invasion de l’Eglise ».

Plusieurs médias et personnalités en Italie  ont mis en cause la participation de la religieuse qui, après avoir gagné le concours télévisé, a appelé toute l’assistance à prier un Notre Père afin que « Jésus entre ici » (cf. Aleteia) . J-Ax  explique ensuite qu’il se définit comme « laïc parce qu’en ce moment, je ne veux pas créer de confusion, mais mon voyage spirituel est maintenant en marche. Si nous ne parvenons pas à voir la vérité, c’est  parce que notre cerveau est tout petit ». Et il poursuit : « Je crois que nous pouvons y parvenir (à la vérité) en parcourant à la fois le chemin scientifique et le chemin spirituel. Mais je ne crois pas aux structures religieuses car, au fil des ans, elles ont démontré être le contraire de ce qu’elles disent. Cela étant, il existe des prêtres et des ursulines qui ont réalisé de grandes choses ».

Sur les raisons qui l’ont conduit à The Voice, J-Ax explique que l’une d’elles a été l’expérience d’une « crise  culturelle » sur ledit « machisme ». «  Alors que J-Ax, il y a deux ans encore, ne se serait pas laissé émouvoir par  Sr Cristina, aujourd’hui je n’ai pas honte d’avouer avoir versé quelques larmes », par exemple lorsque j‘ai entendu pour la première fois la religieuse chanter No One de Alicia Keys ».

Sur son avenir et son amitié avec Sr  Cristina, le rappeur italien confie lui avoir dit : « pour le moment je veux faire mon disque, je quitte tout ça et je retourne là d’où je viens, mais si vous avez besoin de moi, si vous vous sentez en danger, appellez-moi ». Et il conclut : « je lui ai donné aussi un conseil, disons, professionnel. Une des choses qui définit un homme est la parole donnée. Et j’ai donné ma parole à cette jeune femme que je la défendrai, que je serai son bouclier. Je l’ai fait et je le ferai toujours ».

Article publié  par Aciprensa et traduit de l’édition hispanophone d’Aleteia par Elisabeth de Lavigne

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
soeur cristina scucciathe voice
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : plus de messes après la Touss...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : ce que les évêques ont demand...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
ATTENTAT EGLISE DE NICE
La rédaction d'Aleteia
En images : le récit d'une terrible journée
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement