Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Mossoul en proie aux fanatiques

DR / YouTube
isis mossul
Partager

Des militants de l’État Islamique en Irak et au Levant se sont filmés profanant des tombes dont celle du prophète Jonas. Dans le même temps, les découvertes macabres se multiplient en Irak.

Certes les images parvenues via le site du quotidien anglais Daily Mail sont assez mauvaises. Mais on y voit bien un homme en noir cagoulé et arborant un marteau à deux mains démolir une tombe, identifiée comme celle du prophète Jonas, vénérée par une partie des musulmans.
 
Les militants de l’ÉIIL, ou Daash en arabe, pensent que la vénération de tombeaux ou de reliques s’oppose aux enseignements de l’Islam. C’était là un lieu de pèlerinage à la fois pour les musulmans et les chrétiens de la ville. Cet acte de destruction accompagne une montée des violences entre les différentes communautés d’Irak. Hier, dans la ville de Hillah, à dominante chiite, 53 corps ont été découverts. Il s’agirait de Sunnites soupçonnés d’avoir tenté de participer à l’insurection contre le pouvoir de Bagdad. Les cadavres avaient les yeux bandés et les mains attachées, ce qui confirme, hélas, la thèse d’une exécution.
 
Dans Mossoul, aux mains des extrémistes du Daash, outre la destruction du sanctuaire de Jonas, des églises et des mosquées auraient été détruites, à en croire le Daily Mail. Une information que ne peut pas confirmer l’archevêque de la ville (voir son interview), et qu’il faut par conséquent prendre avec circonspection. D’autres sources comme le Time parlent au contraire d’une situation proche de la normale, où la principale plainte des habitants seraient « le manque d’électricité ».
 
 
 
 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]