Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Sylvanès : les musiques sacrées du monde ont rendez-vous dans un coin perdu

© Abbaye de Sylvanès
Partager

Dimanche 13 juillet débute le 37e festival de musiques sacrées de l’abbaye du père André Gouze. Un programme riche, qui réunit des musiciens de Russie, d’Argentine, de Syrie… dans un vallon secret de l’Aveyron.

Un programme international cette année, Hildegard von Bingen côtoie Puccini et les chants traditionnels de Russie, du Madagascar et même des Derviches Tourneurs de Damas. Jusqu’au 24 août, les groupes se succèdent, interprétant des chants et danses sacrés de tous les pays. Michel Wolkowitsky, directeur artistique, décrit la saison à venir : « comme une invitation au voyage et à la découverte des autres traditions du monde dans la riche diversité de leurs différences. »
 
Pour le père André Gouze, prêtre dominicain et musicien auquel nous devons une partie de notre répertoire ecclésial contemporain, ce festival représente une consécration. Enfant du pays, lorsqu’il récupère l’abbaye de Sylvanès, merveille de l’art cistercien, en 1976, elle est à l’état de ruine. Il l’a remontée avec le soutien du maire et de toutes les bonnes volontés qu’il a pu rallier. Peu à peu, Sylvanès est devenu un haut lieu de la culture musicale, « un lieu qui nourrit l’âme autant qu’il étoffe la voix », pour reprendre l’une de ses expressions.
 
A 71 ans, il continue à mener sa grande barque avec passion et éclectisme. Il a fait bâtir une église de style russe orthodoxe à proximité de l’abbaye qu’il a dotée d’un orgue massif, et son festival est à l’image du personnage : bigarré, bourré de talents.
 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]