Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Internet : le pape a dit ça … c’est vrai ou c’est faux ?

© AFP & SHUTTERSTOCK
Papa Francisco e as novas tecnologias
Partager

Comment savoir si un texte supposé du Pape François est réellement de lui.

J’ai reçu un texto d’une amie me rapportant ce que le pape aurait dit !

Ce texte  s’adressait aux jeunes. Je venais tout juste de commencer à le lire quand une phrase me sauta aux yeux. Celle-ci affirmait que le pape aurait dit que nous avons besoin de saints qui mangent des pizzas, boivent de la bière, et prennent du coca glacé  (même la marque était indiquée! ). J’ai alors  compris qu’il s’agissait d’un faux texte, parce que le Pape n’a jamais fait et ne ferait jamais de la publicité pour une marque commerciale. J’ai donc mené ma petite enquête et découvert que ce texte avait déjà circulé sur Internet il y a quelques années, attribué à tort  au Pape Jean-Paul II, et voilà que  maintenant on l’avait ressorti pour l’attribuer au Pape François.
 
Une autre fois, sur Facebook,  a été publié un texte avec la photo du Pape François. On commençait par y citer ce que le Pape avait dit au cours de l’Angélus, puis les phrases devenaient tellement répétitives et alambiquées que de toute évidence, le Pape ne pouvait les avoir dites, même pour  plaisanter ! Quelqu’un avait utilisé une partie de l’homélie du Pape, puis ajouté ce qui lui passait par la tête et publié, comme si le Pape avait vraiment dit tout ça! Et le pire, c’est qu’un même texte circulait déjà sur les réseaux sociaux et sur des sites catholiques gérés par des personnes qui le diffusaient en toute bonne foi, mais imprudemment.
 
Que faire devant cette avalanche d’apocryphes? Comment peut-on savoir si un texte attribué au Pape est authentique et vaut la peine d’être diffusé, ou s’il est faux  (auquel cas il conviendrait  de l’effacer et de demander à qui l’a envoyé  qu’il ne le partage jamais plus)?
 
Très facile: sélectionnez le texto, copiez-le  et collez-le dans un moteur de recherche sur  internet et observez . Immédiatement, vous verrez apparaitre  les sites sur lesquels le texte a été publié.
 
Si le texte est vraiment du pape, apparaîtra en premier,  parmi d’autres, le site du Vatican (www.vatican.va), ainsi que d’autres pages officielles, comme News.va et Rome Reports, qui diffusent généralement les paroles du Pape, celles-ci  ne sortant pas toujours sur le site du Vatican, comme par exemple les homélies que le pape François prononce lors de ses messes quotidiennes à la chapelle de la Maison Sainte Marthe.
 
Mais si le texte est faux, les premiers  sites qui apparaitront seront probablement des blogs tenus par des personnes  ou  des pages catholiques non officielles, gérées par des personnes qui, visiblement, se sont empressées de publier quelque chose sans vérifier son authenticité.
 
La règle d’or est donc la suivante: tout texte: s’il est authentique, diffusez-le ; sinon effacez-le.
 
Article traduit de l’édition lusophone d’Aleteia par Elisabeth de Lavigne

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]