Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 21 juin |
Saint Louis de Gonzague
home iconAu quotidien
line break icon

L’Ordre de Malte, les pompiers de choc de l’Eglise

Giorgio Minguzzi

William Van Omur - Publié le 07/07/14

Présent partout, dans toutes les conditions, l’Ordre de Malte, qui vient de fêter ses 900 ans, intervient dans près de 100 pays.

Ils sont partout. En Syrie, Jérusalem, Damas, Turquie, Libye, Haïti, Afrique, et même New York ! La croix de Malte à huit pointes (représentant les huit Béatitudes du Sermon de la Montagne) sur le cœur ou leur épaule les identifie comme l’un des 13 500 Chevaliers et Dames de l’Ordre Souverain Militaire Hospitalier (OSMH) de Saint Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte, ou comme l’un des 82 000 membres de Malte International – leurs agents sur le terrain, une équipe surtout composée de volontaires, qui se déplace partout où on le leur demande.

Leur maîtres et seigneurs sont les malades et les pauvres, ce qui inclut à présent les isolés, les victimes de persécutions, les réfugiés, de toute foi et de toutes races. Au Cambodge, l’OSMH bâtit des hôpitaux spécialisés pour les lépreux. Contrairement à la rumeur, la lèpre n’a pas été éradiquée. « On n’aime pas les lépreux. Notre étrange maladie fait peur », explique Yim Heang, cambodgien. « Certaines personnes montrent de la bonté et de la pitié à l’égard des lépreux, mais la plupart s’inquiète de la contagion et évite tout contact avec nous. »

Pendant l’automne 2013, des bombes sont lâchées sur Alep, en Syrie, l’une des plus vieilles villes du monde. Les explosifs ont eu peu d’égard pour son grand âge et ont démoli des bâtiments qui se dressaient depuis des centaines – peut être même des milliers – d’années. Fuyant Alep, une vague d’exilés blessés, désespérés a submergé le camp de réfugiés de Kilis, juste après la frontière Turque. Le premier jour, 4000 personnes ont fui leur pays. Bientôt il n’y eut plus de nourriture, d’abris ni de médicaments. Malte International a apporté le nécessaire à ceux qui étaient dans le besoin et a fabriqué de toutes pièces un hôpital et organisa le camp.

L’Ordre de Malte soutient l’Hôpital de la Sainte Famille à Bethléem, situé dans une zone au cœur de conflits entre factions opposées. C’est la plus grande maternité de Palestine. Par le passé, hélas, beaucoup de patients s’étaient vu refuser l’accès faute de place. Comme les bergers que l’on représente à la Nativité, les agents de Malte International entourent l’équipe de la maternité, prêts à aider si nécessaire.

L’Ordre de Malte ne prend jamais parti, même dans les pires conflits. Ils sont là pour servir leurs maîtres et seigneurs – les malades et les pauvres. Un film de Malte International a été présenté récemment au festival International du Film Vert de Corée. On y voit les volontaires travaillant en Birmanie, dans une zone ravagée par les cyclones et les raz-de-marée. Accompagnant les villageois, les volontaires de Malte International ont planté 18 000 manguiers – qui brisent le vent et les eaux et qui protégeront le village à l’avenir.

De mai à juin dernier, l’Ambassade de l’Ordre de Malte à Belgrade a procuré de la nourriture aux victimes d’inondations en Serbie, qui ont déjà coûté la vie à 50 personnes. Plus de 25 000 médecins (premiers soins et spécialistes) et infirmières participent aux travaux de l’Ordre. Les Centre Médicaux sont d’ailleurs une spécialité de l’Ordre de Malte. La plupart des hôpitaux de l’Ordre sont situés en Allemagne, France et Italie. Certains possèdent des unités spéciales pour les malades en phase terminale où des soins palliatifs sont dispensés. Pendant la Première guerre mondiale, L’Ordre avait dépêché des trains hôpitaux qui pouvaient se déplacer partout où c’était nécessaire.

Paul Wright, un cardiologue des Etats-Unis, s’est rendu à Calcutta chaque année pour offrir soins et traitements gratuitement aux malades. Sa vocation est née à la suite d’une visite à Mère Térésa, qui l’amena dans la Maison des Mourants. Mère Térésa l’a mené dans un mouroir et lui a dit :

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
Ordre de Malte
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Ces petits gestes d’amour sont plus importants que des « Je t’aim...
2
avgustin irena maucec
La rédaction d'Aleteia
Augustin et Irène, 25 ans de fidélité malgré le handicap
3
Anna Gebalska-Berekets
Ces paroles à dire (et à ne pas dire) à un proche atteint du canc...
4
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Guillaume Warmuz, l’ancien footballeur qui a répondu à l’...
5
Wedding engagement ring - Woman
Edifa
Doutes sur son mariage : Dieu voulait-Il pour moi ce conjoint&nbs...
6
Père Jonas Magno de Oliveira et sa mère
Lauriane Vofo Kana
Mère et fils unis par le même charisme !
7
Caroline Becker
Randol, une abbaye bénédictine construite pour durer 1000 ans !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement