Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 17 mai |
Saint Pascal Baylon
home iconActualités
line break icon

Chine : 12 ans de prison pour le pasteur de l’Eglise de Nanle

Eglises d'Asie

Eglises d'Asie - Publié le 06/07/14

Zhang Shaojie, pasteur d'une Eglise protestante reconnue par l'Etat, a été condamné à 12 ans de prison le 4 juillet pour « troubles à l'ordre public ». Une accusation classique pour réduire au silence les dissidents.

06/07/2014

(Légende photo : Le Révérend  Zhang Shaojie, pasteur de l’Eglise protestante officielle de Nanle, dans l’Etat du Henan. Eglises d’Asie)

De l’agence d’information des Missions Etrangères de Paris (MEP),Eglises d’Asie :

Zhang Shaojie, 48 ans, pasteur d’une Eglise protestante reconnue par l’Etat, a été condamné à 12 ans de prison le vendredi 4 juillet. L’information, transmise par son avocat, vient d’être relayée par China Aid Association, qui dénonce une « affaire montée de toutes pièces » par les autorités locales.

Le Tribunal populaire du district de Nanle, dans la province du Henan, a condamné le pasteur Zhang Shaojie à 12 ans de prison pour « fraude et rassemblements troublant l’ordre public », a annoncé ce matin son avocat principal, Me Yang Xingquan. Une accusation, explique ce dernier, qui est souvent évoquée lorsque les autorités désirent réduire des dissidents au silence sans pour autant avoir à justifier de faits établis.
« Ce sont de fausses accusations, forgées de toutes pièces par les autorités », a confirmé Bob Fu, directeur de China Aid Association, sur son compte Twitter ce 4 juillet. L’ONG de défense des droits de l’homme en Chine, basée aux Etats Unis, suit l’affaire des chrétiens de Nanle depuis l’arrestation de leur pasteur et de 23 fidèles en novembre dernier.

« Lors de son arrestation, le Rév. Zhang avait été interpellé sans aucun document légal, ni mandat, ni présentation de chefs d’accusations, rappelle encore le directeur de l’association, qui a demandé à la communauté internationale de réagir. La sévérité de la sentence est particulièrement inquiétante et ne fait que démontrer que le gouvernement chinois est prêt à couvrir la persécution religieuse actuelle en inventant de fausses charges criminelles. »

Une analyse à laquelle souscrivent les avocats qui se sont chargés de l’affaire et qui dénoncent « un coup monté » des autorités dans le cadre de la répression antichrétienne qui sévit actuellement dans plusieurs régions de la Chine, en particulier dans le Henan où le nombre de chrétiens ne fait qu’augmenter. « Le Parti communiste perçoit cette croissance des Eglises comme une menace », explique encore Zhang Xuezhong, l’un des défenseurs du pasteur Zhang.

Tout au long de la procédure, les avocats n’ont cessé de dénoncer les violations des droits de l’homme qui entravaient le cours de la justice. Après l’arrestation arbitraire des 24 chrétiens, aucun des avocats n’avait pu rencontrer les accusés dont les autorités n’avaient pas voulu communiquer le lieu de détention. Les avocats avaient même été « passés à tabac » pour avoir réclamé le droit de défendre leurs clients.

Mais le fait particulièrement nouveau, souligné par China Aid comme par les avocats en charge de l’affaire, est que les fidèles de Nanle et leur pasteur sont loin de faire partie des « Eglises domestiques » ou communautés chrétiennes non enregistrées auprès de l’Etat, et donc, par le fait même, soumises au harcèlement des autorités.

L’Eglise protestante du Rév. Zhang Shaojie est en effet dûment affiliée au « Mouvement des Trois autonomies », l’instance officielle d’enregistrement des Eglises protestantes agréées par Pékin.

L’annonce de la condamnation à 12 ans de prison du pasteur Zhang intervient alors que se poursuit une campagne de démolition des Eglises chrétiennes. Des dizaines de croix ont été arrachées des églises et de nombreux lieux de culte ont été complètement détruits (cf.Aleteia). Parallèlement, l’Etat continue de saisir des terrains sur lesquels sont bâtis des lieux de culte, parfois depuis de longues années, sous le prétexte que les autorisations ne sont pas conformes.

  • 1
  • 2
Tags:
chineChrétiens
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
2
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
5
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
6
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
7
Hugues Lefèvre
13 mai 1981, 17h17 : « On a tiré sur Jean Paul II »
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement