Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 08 mars |
Saint Jean de Dieu
home iconActualités
line break icon

Irak : « Les chrétiens sont en train de disparaître »

Aide à l'Eglise en Détresse

Aide à l'Eglise en Détresse (AED) - Publié le 04/07/14


ème siècle, qu’ils veulent imiter.

Diriez-vous alors que l’orientation des chrétiens vers le monde occidental constitue l’une des raisons de la haine des extrémistes?
Mgr Mirkis : Oui. C’est l’une des racines. Toutefois, les djihadistes ne haïssent pas seulement les chrétiens, mais tous ceux qui ne sont pas d’accord avec leur perspective du monde.

Comment mener une lutte intellectuelle contre cet extrémisme ?
Mgr Mirkis : Le dialogue et la culture sont les meilleurs antidotes. Plus un pays est cultivé, moins il sera réceptif au fanatisme. Mes espoirs résident dans la jeune génération. Je me suis toujours efforcé de la former. Entre autres, j’ai non seulement publié un magazine chrétien destiné aux adultes, mais aussi une revue pour les enfants. Au cœur de ces publications, nous avons toujours placé l’amour envers Dieu et le prochain et le respect d’autrui. 15 % de mes lecteurs étaient musulmans. Ils appréciaient beaucoup ce que nous faisions. Le peuple irakien en soi n’est pas fanatique. Mais comme le monde islamique en général, il a été kidnappé par des fanatiques. Et maintenant, il est incapable de bouger.

Vu leur nombre toujours décroissant, les chrétiens auront-ils encore la force de mener ce dialogue et de fournir leur contribution culturelle ?
Nous sommes en dialogue avec l’élite musulmane. Lorsque nous nous rencontrons dans le cadre de conférences, nous sommes comme des frères. Mais le problème vient du fait que l’élite irakienne a elle-même été marginalisée. Ces dernières années, il s’est produit une sorte de massacre parmi les intellectuels. Depuis 2003 notamment, plus de 180 professeurs d’université ont été assassinés dans des attentats. Une grande partie des médecins a quitté le pays. Nous autres chrétiens sommes affaiblis, mais l’élite musulmane aussi. Et les conséquences sont très graves.

Avez-vous déjà accepté la défaite en Irak ?
Mgr Mirkis : Non, mais j’essaie seulement d’être réaliste. Certes, il y a encore la foi qui apporte l’espérance. Personnellement, je ne partirai pas. Mais que dire aux jeunes gens qui me demandent de leur donner des raisons de rester ici ? Au cours des dix dernières années, nous avons déploré la perte d’un évêque et de six prêtres, ainsi que d’environ un millier de fidèles, qui ont perdu la vie dans des attentats. Je peux comprendre qu’ils s’en aillent. Tout le monde ne partage pas la foi et l’espérance.

Face à la situation actuelle en Irak, en quoi pourrait consister la contribution sociale des chrétiens ?
Mgr Mirkis : Nous devons suivre les paroles de Jésus-Christ et être le sel du monde. Actuellement, le diocèse de Kirkuk prépare par exemple une campagne d’aide avec des vivres pour les musulmans originaires des régions occupées par l’EILL, et qui se sont réfugiés à Kirkuk. Ils doivent savoir que leurs frères chrétiens les aiment. Et nombre de mes fidèles se privent eux-mêmes pour faire des dons. C’est notre rôle.

  • 1
  • 2
Tags:
Chrétiens d'Orient
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Bérengère Dommaigné
Tibo InShape récidive avec une vidéo chez les sœurs de Boulaur
2
Arthur Herlin
En Irak, le pape François bouscule les lignes
3
La rédaction d'Aleteia
EN DIRECT – « L’Irak restera toujours avec moi dans m...
4
Rachel Molinatti
Irak : chaque matin, Sara, musulmane, va prier devant la Vierge d...
5
La rédaction d'Aleteia
Rencontre d’Ur : la belle prière des enfants d’Abraha...
6
NEWBORN
Mathilde de Robien
Dix prénoms féminins dérivés de Joseph
7
LA BONNE MORT
Père Nathanaël Pujos
Que se passe-t-il au moment de la mort ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement