Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 23 février |
Saint Alexandre l'Acémète
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Santé : plus d’un Français sur 4 renonce à des soins pour raisons financières

World Day of the sick – fr

© Otna YDUR / SHUTTERSTOCK

Mathilde Dehestru - publié le 01/07/14

Publiée vendredi dernier, l’étude de l’Irdes a révélé d’effrayants résultats : 25,7% des français ont déjà renoncé à au moins un soin en 2012. Et ces chiffres sont en augmentation…

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Une enquête de l’Institut de recherche et documentation en économie de la Santé (Irdes) a révélé le 27 juin dernier des chiffres qui laissent pour le moins perplexes : en France, plus d’un Français sur quatre – 25,7% – a déjà renoncé à un soin pour des raisons financières en 2012. Plus inquiétant encore, ces chiffres sont à la hausse, le baromètre santé d’Europ Assistance dénombrait en effet que cela concernait un Français sur trois en 2013.

Plus de 8 000 ménages et 23 000 individus ont participé à cette enquête, renouvelée tous les deux ans par l’Irdes. Cette année cependant, l’étude portait une attention particulière au type de soin concerné. Ainsi, les résultats de l’étude révèlent que 18% des bénéficiaires de l’assurance maladie âgés d’au moins 18 ans ont renoncé à des soins dentaires pour des raisons financières, 10% à des soins d’optiques et 5% à des consultations médicales. Ces résultats ne sont pas si étonnants, l’optique et le dentaire étant les parents pauvres des remboursements médicaux.

Sans surprise non plus, les personnes appartenant aux 20% des ménages les plus pauvres sont 15% à déclarer un renoncement à des soins d’optique, contre seulement 3,6% des 20% des plus riches. Dans la continuité des enquêtes précédentes, les personnes sans complémentaire sont les plus touchées puisque 24% d’entre elles ont renoncé à des soins d’optique contre 15% des bénéficiaires de la couverture maladie.

Les résultats de cette étude montrent également que le manque de ressources financières n’est pas la seule explication à ce taux de renoncement considérable et posent également de « nouvelles questions sur les renoncements aux soins liés à des difficultés d’accès ». Les raisons de 17,1% des personnes interrogées ayant renoncé à des soins étant justifiées par le délai d’attente trop long pour un rendez-vous et 3% à cause de l’éloignement géographique du cabinet.

Tags:
MaladieSanté
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement