Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 09 mai |
Saint Pacôme le Grand
home iconAu quotidien
line break icon

Le taux de cancer des enfants de Fukushima 40 fois plus élevé que la moyenne

Ari Helminen

Gaëlle Bertrand - EcoWatch - Publié le 27/06/14

Le site Ecowatch, spécialisé sur l’environnement, lance un signal d’alerte sur les conséquences de Fukushima en matière de santé sur les jeunes enfants.

L’accident nucléaire de Fukushima a eu lieu le 11 mars 2011. Trois ans après, les statistiques commencent à être publiées et excèdent l’imaginaire. Le site Ecowatch est un site internet de langue anglaise proposant des veilles sur l’environnement. Dernièrement, il publiait des chiffres alarmants : depuis l’accident nucléaire, le taux de cancer de la thyroïde chez les enfants aurait été multiplié par 40.

L’université de médecine de Fukushima a effectué des tests auprès de 375 000 enfants de la ville. Près de 200 000 (soit 48% de l’échantillon étudié) présentent les symptômes d’un état pré cancéreux au niveau de la tyroïde (nodules et kystes anormaux). D’autres études indépendantes confirment cette tendance.

Selon les recherches de Joseph Mangano, directeur exécutif du Radiation and Public Health Project (RPHP), près de 80% des « enfants de Tchernobyl », vivant en Ukraine et Russie dans les zones proches du foyer de la catastrophe, sont nés avec des anomalies, allant de malformations congénitales aux maladies respiratoires et problèmes de tyroïde débouchant sur un cancer.

Pourtant, les entreprises et organismes pro-nucléaires continuent à nier les conséquences de Fukushima et des accidents nucléaires sur la santé publique. C’est par exemple le cas du dernier rapport du Comité scientifique des Nations Unies pour l’étude des effets des rayonnements ionisants (UNSCEAR) relatif aux conséquences de la catastrophe de Fukushima sur la santé publique. Le rapport explique en effet qu’ « aucun changement notable n’est prévu » dans les taux de cancer ou anomalies congénitales. L’augmentation du cancer de la tyroïde chez les jeunes enfants exposés aux radiations relève, elle, de la « possibilité théorique. »

Tags:
Enfantsfukushimanucleaire
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
2
TEENAGERS, LOVE, PARK
Edifa
Comment distinguer le flirt de l’amour vrai ?
3
WEB2-ALEXEI NAVALNY-RUSSIA-shutterstock_1662094504.jpg
Agnès Pinard Legry
Russie : le message inattendu d’Alexeï Navalny pour Pâques
4
Mathilde de Robien
Ces cadeaux de confirmation auxquels vous n’aviez pas pensé
5
MADAME ELISABETH
Mathilde de Robien
Que faut-il encore pour qu’Elisabeth de France soit déclarée bien...
6
WEB2-INDIA-FUNERAL-COVID-AFP-075_makhija-notitle210430_npA5k.jpg
Agnès Pinard Legry
Inde : les « anges de la miséricorde », un rempart de dignité fac...
7
Agnès Pinard Legry
Peter Nha, 23 ans, a donné sa vie pour sauver trois de ses amis
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement