Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 22 mai |
Sainte Rita (Marguerite) da Cascia
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Thérèse Vanier, co-fondatrice de l’Arche en Angleterre et promotrice des soins palliatifs, est décédée

Thérèse Vanier (L’Arche UK)

L'Arche UK

Mathilde Dehestru - L'Arche - publié le 25/06/14

La co-fondatrice de l’Arche UK est décédée à l’âge de 91 ans, après une vie passée aux côtés des plus faibles.

A l’image de son petit frère, Jean Vanier, elle aura passé sa vie aux côtés des plus faibles. Thérèse Vanier s’est éteinte le 16 juin dernier, à l’âge de 91 ans. Elle a consacré sa vie aux personnes touchées par le handicap mental et soutenu le projet ambitieux de son frère.

Co-fondatrice de l’Arche UK, c’est elle qui a permis au projet de son petit frère de s’exporter à travers le monde. Lorsque Jean Vanier décida de commencer à vivre avec des personnes handicapées mentales en 1964, Thérèse soutint ardemment son projet. Peu de temps après, animée par la même sensibilité que Jean, elle fit passer la Manche à l’Arche. Petit à petit, le projet initialement modeste de son frère, prit de l’ampleur et s’exporta dans de nombreux pays à travers le monde.

Pendant la guerre, elle rejoignit le Canadian Women’s Army Corps, puis les Forces Françaises Libres. Ses engagements lui vaudront une Croix de Guerre de la part du gouvernement français (L’Arche.org). Après des résultats exceptionnels en médecine à l’Université de Cambridge, elle fut nommée première femme spécialiste du service d’hématologie de l’hospice St Christopher’s pour les malades en fin de vie. Elle fonda plusieurs foyers en Grande-Bretagne et permettra par la suite le développement de l’Arche en Irlande et au Danemark.

L’Arche se veut être un foyer où volontaires et personnes accueillies vivent ensemble et avancent main dans la main. Si à l’époque, cette vision pouvait sembler révolutionnaire alors que la plupart des personnes en situation de handicap mental vivaient dans des institutions dénuées de toute humanité, Thérèse et Jean ont su découvrir la force de leur fragilité. Si la société les percevait comme un poids, l’Arche, elle, avait pour dessein de faire émerger en eux une sensibilité et des dons insoupçonnés.

Profondément catholique, Thérèse Vanier aura suivi le Christ et vécu sa foi tout au long de sa vie. Elle n’abandonnera jamais l’Arche et aura accompagné les personnes handicapés mentales sans jamais douter ni perdre espoir. Elle aura vécu jusqu’à sa mort à l’Arche Lambeth, à Londres. « Nous remercions le Seigneur pour sa vie, son amour et sa fidélité », a déclaré John Sargent, directeur de l’Arche en Grande-Bretagne.

Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement