Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 22 octobre |
Sainte Céline
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Vincent Lambert : le verdict de mort est tombé

Hugues

Philippe Oswald - Publié le 24/06/14

Comme on le craignait, le Conseil d’Etat a choisi la mort ce 24 juin pour le jeune homme tétraplégique. Mais pour ses parents et pour tous les défenseurs de la vie, le combat continue avec une détermination renforcée.

24/06/2014

(Légende photo : laCour européennedes droits de l’Homme (CEDH) a été saisie par les parents de Vincent Lambert)

On s’y attendait, mais le choc est là : le Conseil d’Etat s’est prononcé pour la mort de Vincent Lambert. Les juges se sont arrogé le droit de décider que « l’arrêt des traitements correspondait à sa volonté » alors même que celui-ci n’a jamais exprimé une telle intention avant son accident et qu’il est hors d’état de le faire depuis.
Mais en réalité, il ne s’agit pas d’un arrêt de soins, mais un arrêt d’alimentation et d’hydratation. La justice française de ce XXIe siècle se donne donc le droit de vie ou de mort. Et pas n’importe quelle mort : une mort de faim et de soif ! L’interprétation euthanasique de la loi Leonetti, initiée par le député lui-même au procès de l’ex docteur Bonnemaison au procès de Pau, a donc gagné les esprits. Tous les garde-fous ont sauté.

Pourtant le combat pour la vie continue comme vient de le dire le délégué général d’Alliance Vita (cf. Aleteia). En outre, Pierre et Viviane Lambert, les parents de Vincent Lambert, agissant solidairement avec l’un de ses frères et une sœur, se tournent à présent vers la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) comme ils l’avaient annoncé. A titre préventif, ils avaient  envoyé dès hier, lundi 23 juin, une demande selon l’article 39 à la CEDH pour que leur fils ne soit pas « expédié » par refus d’hydratation et d’alimentation. Cet article 39 indique que la Cour doit se prononcer dans les 24h pour adopter « des mesures d’urgence…lorsqu’il y a un risque imminent de dommage irréparable. » C’est bien le cas !  Certes, celles-ci «… ne présagent pas de ses décisions ultérieures sur la recevabilité ou sur le fond des affaires en question. » : « Il faudra attendre deux ou trois ans avant que la CEDH ne rende sa décision, a indiqué à l’Union l’Ardennais Patrice Spinosi, avocat spécialiste de la CEDH. Pendant ce temps aucune atteinte ne pourrait être portée au droit à la vie de Vincent Lambert».

Tags:
euthanasieVincent Lambert
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
3
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
4
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
5
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
6
Père Jacques de Longeaux
La réponse de Jésus à la tentation du pouvoir
7
WEB2-MAGDELEINE-HUTIN-ciric_201343.jpg
Raphaëlle Coquebert
Magdeleine Hutin, la digne héritière de Charles de Foucauld
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement