Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 20 octobre |
Sainte Adeline
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Euthanasie : affaire Lambert, procès Bonnemaison, réveillons-nous !

© DR

Philippe Oswald - Alliance Vita - Publié le 23/06/14

A Paris, le verdict des 17 juges sur le sort du jeune homme tétraplégique est attendu ce mardi. A Pau, le procès Bonnemaison voit une nouvelle offensive en faveur de l’euthanasie. Alliance VITA appelle à un sursaut et à une manifestation.

Deux affaires judiciaires très médiatisées, la vie ou la mort pour Vincent Lambert (cf. Aleteia), la condamnation ou l’acquittement pour l’ex-docteur Nicolas Bonnemaison  (cf. Aleteia) voient le déchaînement d’une intense propagande en faveur de l’euthanasie. Il s’agit de créer des précédents pour « élargir » le droit à disposer de la vie d’autrui.
Devant ces nouvelles offensives de la "culture de mort" ou "du déchet" (pape François), l’association Alliance VITA réagit et agit.
Rappelons que cette association dirigée par François-Xavier Pérès (président) et Tugdual Derville (délégué général) agit sur deux axes :
-L’aide aux personnes confrontées aux épreuves de la vie.
-La sensibilisation du public et des décideurs à la protection de la vie humaine.

Le Conseil d’Etat peut-il décider de provoquer la mort de Vincent Lambert ? Peut-on le laisser mourir de faim et de soif  comme l’a préconisé  vendredi dernier le rapporteur public ? Alliance Vita interpelle les consciences dans un communiqué :
« Dans l’attente de la décision du Conseil d’Etat annoncée pour le mardi 24 juin, Alliance VITA tient à exprimer son inquiétude devant la position prise le vendredi 20 juin par son rapporteur public, qui aboutirait à provoquer la mort de Vincent Lambert dans de brefs délais.
Pour le docteur Xavier Mirabel, expert médical d’Alliance VITA : « Certes, des médecins ont considéré que ce patient était désormais dans un état végétatif et que son état était irréversible, mais Vincent Lambert n’est pas en fin de vie. Les plaidoiries ont surtout révélé qu’il ne bénéficie plus, depuis près de deux ans, des soins habituellement donnés aux personnes dans cet état. Ne devrait-il pas être transféré dans une unité spécialisée dans l’accompagnement des personnes cérébro-lésées ? Il pourrait ainsi recevoir les mêmes traitements que les quelque 1 700 autres patients qui sont pris en charge avec compétence et dévouement par notre système de santé. »
Considérer qu’alimenter une personne gravement handicapée relève d’un maintien artificiel de la vie, et devient une obstination déraisonnable si la majorité de sa famille le pense, n’est-ce pas ouvrir la porte à l’interprétation euthanasique de la loi Leonetti ? Ce serait une régression éthique, car l’esprit de cette loi votée à l’unanimité des parlementaires était clairement de refuser qu’un médecin puisse volontairement provoquer la mort de son patient.
Le respect de la dignité de Vincent Lambert peut-il aboutir à le faire mourir par abstention d’alimentation et d’hydratation ? Nul ne sait vraiment avec certitude ce qu’il pense et ce qu’il souhaite. Comme l’a dit avec force l’avocat des associations de familles de traumatisés crâniens, qui sont très inquiètes de la décision que va rendre le Conseil d’Etat : « en cas de doute, cela doit profiter à la vie ».

Alliance VITA, qui suit également avec attention l’évolution du procès du docteur Bonnemaison à Pau, lance à nouveau un appel aux pouvoirs publics et à toute la société : les personnes en fin de vie ou gravement handicapées doivent pouvoir être correctement prises en charge médicalement, et accompagnées humainement, et leur vie doit être protégée. C’est le fondement de la confiance entre soignants et soignés.

Contre l’euthanasie, agissons ensemble ! propose Alliance Vita avec ce rendez-vous, demain 24 juin, à Paris, en marge du procès Bonnemaison et de l’attente du verdict pour Vincent Lambert. Alliance VITA organise une grande scénographie contre l’euthanasie et pour la solidarité vis-à-vis des personnes âgées fragiles.

RENDEZ-VOUS
Mardi 24 juin entre 12h et 13h45, à Paris, ESPLANADE DU TROCADERO, PARVIS DES DROITS DE L’HOMME 

  • 1
  • 2
Tags:
bonnemaisoneuthanasieVincent Lambert
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
Bracelet Marie-Antoinette
Marzena Devoud
L’émouvante histoire du bracelet de Marie-Antoinette
3
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
4
Mathilde de Robien
Rapport Sauvé : au cœur de la souffrance, des témoignages chargés...
5
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
6
Père Jacques de Longeaux
La réponse de Jésus à la tentation du pouvoir
7
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement