Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Cet “ange” que le Pape a embrassé en Calabre

Partager

Roberta Leonardi, 21 ans, a touché le cœur du pape François, et le Pape a su toucher le cœur de sa famille.

Elle s’appelle Roberta Leonardi. Cette jeune fille de 21 ans, handicapée de naissance, est l’ "ange" que le pape François a embrassé ce samedi, en demandant que l’on arrête sa voiture sur une route de Calabre. La vidéo, prise par un témoin, est devenue virale en à peine quelques minutes après sa mise en ligne sur Internet.

La scène se déroule sur une la route rejoignant Sibari et Cassano, juste à côté de la maison où vit Roberta. Le pape a fait arrêter la voiture qui le transportait, une simple Ford Focus, après avoir vu les pancartes que la famille de la jeune fille avait affiché à côté de sa maison : “arrête-toi. Ici, un ange t’attend”.

“Nous avons fait les panneaux dans la matinée”, explique la maman de Roberta, Filomena Seminara, expliquant qu’ils n’avaient pas pu assister à la réunion publique avec le Pape, car la jeune fille ne pouvait sortir longtemps de la maison.

“Nous nous sommes mis le long de la route, avec le fauteuil de Roberta. En nous voyant, il a fait signe au conducteur et il est sorti de la voiture."

Le Pape s’est approché directement pour embrasser la jeune fille, sur son brancard, tandis que les personnes présentes, profondément émues, applaudissaient.

Parmi elles se trouvaient notamment le papa de Roberta, Mauro Leonardi, et les sœurs de Roberta, Pamela, Teresa et Emilia. Puis le Pape a béni les personnes présentes et est remonté dans sa voiture, dans une émotion palpable.

La mère de Roberta reconnaît : “ j’ai reçu une grâce immense quand le Pape a touché ma fille." Sa sœur, Pamela, ajoute : “Ce Pape est comme ça. Il est capable de grands gestes d’humanité."

 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]