Aleteia

Quand 25 savants illustres confessent leur foi en Dieu

NASA Goddard Photo and Video
Partager
Commenter

Parmi ces 25 savants, six prix Nobel. Tous témoignent que l’existence de Dieu peut être reconnue par la science.

Johannes Kepler (1571-1630), un des plus grands astronomes :
" Que Dieu est grand ! Grande est sa puissance, et sa sagesse est infinie ! Cieux, soleil, lune et étoiles, louez-le dans la langue qui vous est donnée. Mon Seigneur et mon Créateur! La splendeur de tes œuvre, je voudrais l’annoncer aux hommes autant que mon esprit limité peut la comprendre. "


Copernic (1473- 1543), fondateur de la mondovision  moderne : " Qui, vivant en contact intime  avec l’ordre le plus parfait et avec la sagesse divine, ne se sentirait pas  poussé aux aspirations les plus sublimes ? Qui n’adorerait pas l’architecte de toutes choses ? "
 
 Isaac Newton (1643- 1727) fondateur de la physique théorique classique :
“ Ce que nous savons est une goutte, ce que nous ignorons est l’océan. L’incomparable disposition et harmonie de l’univers, tout cela  n’a pu se faire que selon les plans d’un Etre éternel doué de sagesse et de puissance. "
 

Linné (1707- 1778) fondateur de la botanique systématique :
" J’ai vu passer dans la création, tout près, le Dieu éternel, infini et je suis tombé à genoux en adoration. ”
 

Volta (1745- 1827), connu pour ses travaux sur l’électricité
" Je confesse la foi sainte, apostolique, catholique et romaine. Je remercie Dieu de m’avoir accordé cette foi, dans laquelle j’ai la ferme intention de vivre et de mourir. "

Ampère (1775- 1836), inventeur des lois  fondamentales des courants  électriques :  
“ Que Dieu est grand ! Que Dieu est grand et que notre savoir n’est rien ! "

Cauchy (1789- 1857) illustre mathématicien : " Je suis chrétien, je crois en la divinité du Christ, comme tous les grands astronomes, tous les grands mathématiciens du passé. "

Gauss (1777-1855), un des plus grands mathématiciens et scientifiques allemands:
" Lorsque notre dernière heure aura sonné, ce nous sera une joie indicible de voir disparaître le voile épais qui couvrait nos yeux. "
 

Liebig (1803- 1873), pionnier de la chimie appliquée :
" Celui qui s’efforce de lire les pensées de Dieu dans le grand livre de la nature peut seul connaître sa grandeur et sa sagesse infinies. "

Robert Mayer (1814- 1878), scientifique naturaliste (Loi de la Conservation de l’énergie) :
“ J’achève ma vie avec une conviction qui jaillit du plus profond de mon cœur: la véritable science et la véritable philosophie ne peuvent être autre chose qu’une propédeutique de la religion chrétienne. "
 

Secchi (1803- 1895), célèbre astronome :
" De la contemplation du ciel à Dieu, la route n’est pas longue. ”

Darwin (1809- 1882), théoricien de l’évolution :
" Jamais je n’ai nié l’existence de Dieu. Je crois la théorie de l’évolution  parfaitement conciliable avec la foi en Dieu. Il est impossible de concevoir et de prouver que le splendide et infiniment merveilleux univers, de même que l’homme, soit le résultat du hasard ; et cette impossibilité me semble la meilleure preuve de l’existence de Dieu. "

 
Edison (1847- 1931), l’inventeur le plus fécond, avec 1200 brevets : “J’admire tous les ingénieurs, mais surtout le plus grand d’entre eux : Dieu. ”

C.L. Schleich (1859- 1922), célèbre chirurgien :
" Je suis devenu croyant à ma façon par le microscope et par l’observation de la nature, et mon désir est de contribuer  au mieux à unir la science et la religion. "

Marconi (1874- 1937), inventeur de la télégraphie sans fil, Prix Nobel 1909 :
" Je le déclare avec fierté : je suis croyant. Je crois à la force de la prière, non seulement en tant que chrétien, mais aussi comme scientifique. ”

Millikan (1868- 1953), illustre physicien américain  Prix Nobel 1923 :
“Je peux affirmer catégoriquement que l’incroyance est dépourvue de tout fondement scientifique. J’estime qu’il n’existe aucune contradiction entre la foi et la science.”

Eddingtong (1882- 1946), célèbre astronome anglais :
“Aucun des inventeurs de l’athéisme ne fut un homme de science Tous ne furent que de très médiocres philosophes."

Albert Einstein (1879- 1955), fondateur de la physique contemporaine  (théorie de la relativité et prix Nobel  1921) :
“ Quiconque est sérieusement impliqué dans la science devient convaincu qu’un esprit se manifeste dans les lois de l’univers – un esprit infiniment supérieur à celui de l’homme, et devant lequel, nous avec nos pauvres pouvoirs, devons nous sentir humbles.”

Plank (1858- 1947), créateur de la théorie des quanta, prix Nobel 1918 :
“ Rien ne nous empêche donc et notre instinct scientifique exige… d’identifier l’ordre universel de la science et le Dieu de la religion. Pour le croyant, Dieu se trouve au début; pour le physicien, Dieu se rencontre au terme de toute pensée. "
 
Schrödinger(1887- 1961), créateur de la mécanique ondulatoire, Nobel 1933 :
" Le plus beau chef d’œuvre est celui fait par Dieu, selon les principes de la mécanique quantique…"
 

Howard Hathaway Aiken (1900-1973), père du cerveau électronique :
“ La physique moderne m’apprend que la nature est hors d’état de s’ordonner elle-même. L’univers présente un ordre immense, d’où la nécessité d’une grande « Cause Première » qui n’est pas soumise à la loi seconde de la transformation de l’énergie, et qui donc est Surnaturelle. ”

Wernher Von Braun (1912- 1977), fabricant allemand-américain de fusées spatiales :
“ Par-dessus tout à Dieu revient l’honneur d’avoir créé le grand univers, que l’homme et sa science pénètrent et étudient de jour en jour avec une profonde adoration. ”
 

Charles Townes (1915), physicien.  Il partagea le Prix Nobel de physique 1964 avec les physiciens russes pour découvrir le principe du laser :
“ En tant que religieux, je ressens fortement la présence et les actions d’un Etre créateur qui va au-delà de moi-même, mais qui est toujours proche …l’intelligence a eu quelque chose à voir avec la création des lois de l’univers. ”
 
Allan Sandage (1926-2010) Astronome professionnel, a calculé la vitesse d’expansion de l’univers ainsi que l’âge de l’univers par l’observation des étoiles lointaines :
“ Enfant, j’étais athée. C’est ma science qui m’a conduit à la conclusion que le monde est bien plus compliqué que ce qui peut être expliqué par la science. Ce n’est que par l’intermédiaire du surnaturel que je comprends le mystère de l’existence. ”
 

Un carte de visite  et une surprise :
Un vénérable vieillard  égrenait son chapelet dans le train quand un jeune universitaire entra : « Pourquoi, au lieu de réciter le chapelet, vous n’employez-pas votre temps à apprendre et à vous instruire un peu ? Je me charge de vous envoyer des livres qui vous instruiront ». Le vieillard  lui répondit, tirant de sa poche une carte : « je vous serais gré de m’envoyer un livre à cette adresse », et il lui remit sa carte de visite. Il n’y avait qu’une ligne : Louis Pasteur, Institut de Recherches Scientifiques,  Paris. L’universitaire rougit de honte. Il avait prétendu donner des conseils au plus célèbre savant de son temps, l’inventeur des vaccins, estimé dans le monde entier et dévôt du chapelet…

Article traduit de l’édition hispanophone par Elisabeth de Lavigne

 

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]