Aleteia

Orvieto : Le miracle eucharistique qui institua la Fête du Saint-Sacrement

© Pavel.satrapa
Partager
Commenter

Voici 850 ans, au moment de la consécration, la Sainte Hostie se transforma en chair vivante et des gouttes de sang tombèrent sur le corporal. C'était à Bolsena, en Ombrie, non loin d'Orvieto où se trouvait le pape...

Parmi les divers prodiges eucharistiques qui se seraient produits tout au long de l’histoire, il en est un qui se détache particulièrement des autres : c’est le miracle survenu en 1264 à Bolsena, sur les bords du lac auquel ce petit port a donné son nom, près de la belle petite ville italienne d’Orvieto, dans la région d’Ombrie.  

Les faits se sont produits sous les yeux du père Pedro de Praga qui, depuis quelque temps, doutait de la présence réelle du Christ dans l’Eucharistie. Le prêtre était alors en pèlerinage à Rome et fit une halte toute la nuit à Bolsena, près d’Orvieto, la localité étant relativement proche de la Ville Eternelle. Là, dans l’église Sainte-Christine, le prêtre demanda à célébrer la Sainte Eucharistie, dans l’espoir de trouver une réponse à ses doutes.  

Le lendemain matin, quand le Père Pedro consacra le pain et le vin et que s’opéra le grand mystère de la transsubstantiation du Corps et du Sang du Christ, la Sainte Hostie devint, de manière visible, vraie chair et commença à saigner, des gouttes de sang tachant  le corporal.  
Bouleversé, le prêtre informa sur-le-champ du prodige divin le pape Urbain IV, qui se trouvait alors à Orvieto et qui  réclama immédiatement l’hostie et le corporal maculé de sang pour vérifier les faits. À la vue du miracle, le souverain pontife lui-même tomba à genoux devant le corporal et l’exposa ensuite à la vue de toute la population.  

C’est précisément en raison de cette manifestation surnaturelle que le pape Urbain IV  institua par la bulle « Transiturus de hoc mundo » la fête du Corpus Christi, fête qu’il fixa au jeudi après la solennité de la Sainte Trinité. Et c’est ce même pape qui confia à saint Thomas d’Aquin la rédaction des textes liturgiques pour la commémoration en l’honneur du Corps et du Sang du Christ. Le corporal sur lequel advint le miracle est actuellement conservé dans la cathédrale d’Orvieto. On peut encore voir la sainte relique sur l’autel dans une chapelle édifiée en l’honneur de ce grand miracle eucharistique. Chaque année, le jour de la fête du Corpus Christi, le corporal est porté en procession dans les rues de la petite ville italienne et préside aux célébrations eucharistiques qui ont lieu dans la cathédrale.    

 

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]