Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Allemagne : 728 secouristes mobilisés pour sauver une vie

© NICOLAS ARMER / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE/AFP
GERMANY, Marktschellenberg : Rescue helpers carry injured cave explorer Johann Westhauser on a stretcher near the entrance to the Riesending cave at Untersberg mountain near Marktschellenberg, Germany, 19 June 2014. The seriously injured spelunker was hauled out of Germany's deepest cave on 19 June, successfully ending a multinational rescue operation lasting a week and a half. Johann Westhauser, 52, emerged from the cave at 11.44 am local time (0944 GMT) on a gurney, after being hauled up more than 6 kilometres of serpentine vents and narrow crevices in the rock. Photo: NICOLAS ARMER/DPA
Partager

Un spéléologue allemand coincé sous terre pendant 11 jours a été sauvé par plus 700 personnes dans une opération de sauvetage qui restera dans les annales des secours alpins.

L’histoire du secourisme est pleine de récits héroïques, d’épisodes au cours desquels hommes et femmes n’hésitent pas à mettre leur vie en danger pour sauver celle des autres. Mais il y en a qui, pour leur complexité et leur dangerosité, mais également pour les qualités humaines et professionnelles qu’ils renvoient, resteront des exemples pour les futures générations de secouristes. Comme le sauvetage incroyable de ce spéléologue allemand Johann Westhauser, le 19 juin, dans les alpes bavaroises, après 274 heures d’emprisonnement sous terre :  
 
Originaire de Karlsruhe, Johann Westhauser, 52 ans, explorait  le gouffre de Riesending-Schachthöhle, la plus vaste et la plus profonde des grottes d’Allemagne, quand une chute de pierres, survenue dans la nuit du 8 au 9 juin, l’a blessé à la tête et à la poitrine, le bloquant à 1000 mètres de profondeur. Deux compagnons étaient avec lui : l’un était resté à ses côtés, pendant que l’autre était ressorti pour chercher de l’aide, mettant 12 heures pour remonter à l’air libre.
 
Au total, pas moins de 728 personnes, entre personnel médical, spéléologues, équipages d’hélicoptères – venus de cinq pays ( Allemagne, Autriche, Italie, Suisse et Croatie), ont été mobilisées pour récupérer le chercheur allemand, dans une opération de secours considérée comme l’une des plus difficiles de l’histoire des secours en montagne.  « Nous avons écrit un chapitre de l’histoire du sauvetage alpin », a confié le chef des secours en montagne bavarois, Norbert Heiland, au cours d’une conférence de presse.
 
La grotte fait 19 km de long et descend à 1148 mètres de profondeur. La remontée s’est donc faite par étapes dans des conditions rendues « extrêmement difficiles » par la profondeur des cavités, a expliqué le président de la Croix-Rouge allemande, le Dr Rudolf Seiters. Rien que pour hisser le brancard, lourd d’une centaine de kilos, le treuil motorisé n’a pu être utilisé car jugé trop dangereux, et les secouristes ont du faire appel à toute la force de leurs bras et faire contrepoids avec leurs propres corps. Johann Westhauser a été ramené à la lumière du jour à la mi-journée, jeudi, puis évacué en hélicoptère vers une structure hospitalière.

 
 
 
 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]