Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 28 janvier |
Saint Thomas d'Aquin
home iconActualités
line break icon

Inde : 3 prêtres et 2 laïcs inculpés pour le meurtre du recteur du séminaire de Bangalore

Mathilde Dehestru - Publié le 19/06/14

Après ces cinq interpellations, l’archevêque de Bangalore appelle à une « année de réconciliation ».

19/06/2014

Le 17 juin dernier, la police criminelle de Bangalore a formellement inculpé cinq personnes pour le meurtre du recteur du  séminaire pontifical Saint-Pierre à Bangalore, au Kamataka. Les cinq inculpés, trois prêtres et deux laïcs, ont été arrêtés le 21 mars dernier. Les autorités indiennes ont cependant tenu à préciser que l’enquête devait être approfondie et que « plus de preuves devaient être rassemblées ».

Le P.K.J Thomas a été assassiné dans la nuit du 31 mars au 1er avril 2013, à la veille du dimanche de Pâques. Suite à ce meurtre, « brutal, terrible et insensé », selon l’archevêque de Bangalore, Mgr Bernard Moras, plusieurs documents avaient disparu sur le bureau de la victime et les enquêteurs s’étaient rapidement tournés vers la thèse d’un vol ciblé. Le corps du père Thomas avait été retrouvé dans le réfectoire du séminaire. « Son visage était méconnaissable, défiguré par les coups » (Église d’Asie).

L’annonce, le 21 mars dernier, de l’arrestation des deux prêtres et d’un ex-séminariste avait fait couler beaucoup d’encre en Inde et dans le monde entier. Alors qu’il y a quelques jours, un troisième prêtre et deux complices laïcs ont rejoint la liste des inculpés, l’affaire semble loin d’être close. Car elle s’avère être révélatrice d’un profond malaise au sein de la communauté catholique du Karnataka. Les enquêteurs n’ont pas tardé à orienter leurs investigations vers une affaire de rivalité interne au séminaire et à l’Église locale. Les personnes inculpées considéraient par ailleurs le recteur comme responsable du non avancement de certains au sein e la hiérarchie du séminaire, a rapporté Église d’Asie. A cela s’ajouterait un différend à propos de la détention des titres de propriété du séminaire.

Monseigneur Moras ne prend pas ces troubles internes à la légère (cf. Aleteia) et a appelé le 5 mars dernier à « une année de réconciliation » (Zénit). Les fidèles, conscients de ces divisions, sont appelés à se réunir en ces moments de fortes douleurs et de tensions pour l’Église indienne : « Aide-nous, Seigneur, à bâtir un monde où tous auront leur place, où les flammes de la haine soient éteintes et où tous puissent grandir ensemble en formant une seule communauté ».

Tags:
seminaire
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Tzachi Lang, Israel Antiquities Authority
John Burger
Une pierre portant l'inscription "Christ, né de de Marie" retrouv...
2
jeunesse et covid
Jeanne Larghero
Face au coronavirus, jouer la sécurité ou tenter le risque ?
3
Domitille Farret d'Astiès
Faustine et Bérénice partent à pied vers Jérusalem sans un sou en...
4
WEB2-Rene-Regalado-diocese-of-malaybalay.jpg
Agnès Pinard Legry
Philippines : le père René Regalado abattu de plusieurs balles da...
5
Xavier Patier
Séparatisme: "On vise la mosquée radicale et l’obus tombe sur l’é...
6
étudiante
Marzena Devoud
Le kit de survie spirituelle des étudiants confinés
7
Domitille Farret d'Astiès
Partir en mission en Inde, la formidable aventure de la famille C...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement