Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 08 décembre |
Immaculée Conception
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

L’Irak bientôt dépecée en trois pays ?

Sylvain Dorient - publié le 18/06/14

Sunnites et Chiites rejouent une guerre vieille de 1400 ans. Les Kurdes, de leur côté, espèrent obtenir un pays indépendant, et bougent leurs pions…

En Irak, l’avancée fulgurante d’un groupe de djihadiste probablement dix fois inférieur en nombre à l’armée régulière démontre la faiblesse du nouvel état, mis en place à la suite de la chute de Saddam Hussein. Les Kurdes sont plus discrets, mais eux aussi avancent leurs troupes de leur côté, sécurisant la ville de Kirkouk, et établissant un cordon pour défendre ce qu’ils considèrent comme leur pays.

Dans la crise provoquée par l’efficacité et l’agressivité de l’ÉIIL, l’état irakien semble dépassé. Nouri-al-Maliki, le premier ministre irakien n’a même pas pu imposer l’état d’urgence à son propre parlement, car de nombreux députés ont refusé de se présenter. Mardi, il limogeait une partie de ses généraux, en particulier les responsables de la défense de la région de Ninive, prise par les insurgés la semaine dernière. Devant la faillite de son armée et la crainte de voir son gouvernement s’effondrer, il est contraint de faire appel à toutes les forces hostiles au djihad sunnite.

Le grand ayatollah Ali Al-Sistani, plus haute autorité religieuse chiite d'Irak, a personnellement appuyé sa demande d’armer les citoyens pour qu’ils défendent leur pays. Le gouvernement d’Iran, celui du syrien Bachar Al Assad et même les Etats-Unis se sont dit prêts à lui venir en aide. Le 15 juin, le gouvernement irakien se montrait optimiste, affirmant avoir « stoppé » l’offensive djihadiste à Samarra, à 100 kilomètres au nord de Bagdad. Mais d’autres offensives ont suivi, contournant la ville et s’approchant jusqu’à 60 kilomètre de la capitale.

De fait, l’ÉIIL fait tout pour terrifier ses adversaires. L’organisation revendique l’exécution de 1700 soldats irakiens et utilise Internet pour mettre en scène ces massacres. C’est ce mouvement terroriste qui aurait crucifié des chrétiens en Irak, et qui promet de « tuer tous les chrétiens d’Egypte ». Sa vraie force de frappe : le nombre de ses soldats, l’argent dont il dispose etc. sont mal connus. On peut toutefois évaluer que, vu ses succès sur le terrain et la qualité de son armement, qu'il s'agit désormais de l’armée privée la plus importante du monde. Le « nerf de la guerre », l’argent, ne lui fait pas défaut non plus si l’on en croit l’autorité irakienne, qui évalue sa fortune à plus de deux milliards d’euros. Il possède aussi un territoire qui s’étend sur l’Irak et la Syrie, riche en réserves de pétroles. Enfin, il dispose du soutien d’une partie de la population sunnite, qui a le sentiment davoir été réduit à l’état de citoyen de seconde zone par le gouvernement chiite de Nouri-al-Maliki.

Ces djihadistes sont équipés de matériel américain, mais on ne peut pas en conclure qu’ils sont actuellement soutenus par les Etats-Unis : les troupes régulières irakiennes sont équipées à l’américaine, et il n’est pas exclu que les membres de l’EIIL se fournissent par ce biais, grâce à la corruption et aux prises de guerre. Au regard de l’importance de ce mouvement, il semble en revanche absurde de prétendre qu’il ne bénéficie pas ou n’a pas bénéficié de puissants soutiens étrangers, sous la forme de formations militaire, de matériel comme d’argent.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement