Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Francesco Totti : A chaque but, j’embrasse mon anneau de mariage et je remercie Dieu

© POOL-OR/CPP
Partager

Le capitaine de la Roma parle de sa relation avec la foi, des valeurs du football et de l’avenir qui l’attend.

À son palmarès, près de 600 matchs avec le maillot de la Roma, 235 buts marqués et un titre de champion du monde : Francesco Totti n'est pas seulement un champion de football ou le symbole de la romanité, c’est quelqu’un  d‘exceptionnel en dehors du terrain.

Engagé dans l’UNICEF, une organisation dont il est l'ambassadeur, Totti est une  personne solide, qui a décidé d'adopter 11 enfants de Nairobi dans le cadre d'un projet dont il est le  promoteur. Le capitaine de la Roma s'est confié à A Sua Immagine le 7 juin dernier, parlant des valeurs que le sport doit véhiculer, de la responsabilité d’être considéré comme un modèle sportif pour la nouvelle génération et surtout de l’amour qui l’unit à Ilary Blasi, ainsi que de sa relation avec la foi.  « Chaque fois que je marque un but, j’embrasse  mon anneau de mariage et je remercie le Seigneur de m'avoir donné une vie pleine de satisfactions, dit-il. Non seulement dans le football mais surtout dans la vie de tous les jours, avec Ilary et nos deux enfants, Christian et Chanel ». Ayant une grande dévotion pour la Vierge du Divin Amour,  Francesco Totti avoue avoir une « relation  profonde » avec la foi : « J'ai toujours accordé une grande importance à certains gestes, du signe de la croix à la prière ». Selon Francesco, « la foi, c’est croire sans conditions, à cœur ouvert; c’est aussi pourquoi les mots “foi” et “confiance” [fede y fiducia en italian, n.d.t.] sont si semblables, non? ». « L'homme n'est pas né par hasard et la foi montre le chemin », poursuit-il. Ensuite, j'ai eu beaucoup de chance et pour cela, en plus de croire, je remercie Dieu. En outre, je chercherai à toujours à partager avec les autres une partie de ce qui m’a été donné de bon ».

Totti raconte qu’il a senti fortement la main de Dieu à la naissance de ses enfants : « Les deux plus beaux moments de toute ma vie, je crois, qui m’ont rendu heureux et comblé. Il s’agit d’un discours d’amour. L'amour pour nos proches, et surtout pour les enfants, est semblable, je crois, à celui de Dieu pour chacun d’entre nous, car la foi et l’amour vont de pair ». À l’occasion de la Coupe du Monde au Brésil, le capitaine de la Roma évoque  les années « quand j’étais gamin et suivais les évènements de notre équipe nationale » d’Italie et quand il a revêtu le maillot national, en particulier en Allemagne, en  2006. Interrogé sur ce qu’il attend de l’avenir, Totti  répond qu’il veut toujours « garder le plaisir pour les petites choses, simples et saines », avant de conclure : « l’unique chose que je demande pour moi-même, Totti, c’est de rester toujours, dans l’âme, le Francesco que j’ai été toute ma vie ».

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]